CULTURE

Festival 'ite mata roa : les futurs enseignants se forment au reo tahiti


Vendredi 29 Mars 2019 à 14:37

ÉDUCATION - L’École supérieure du professorat et de l’éducation organisait ce vendredi à l'Université de la Polynésie française, son troisième festival ‘ite mata roa. Les futurs enseignants ont planché pour travailler des textes d’auteurs polynésiens et les traduire en reo tahiti. Le festival mettait également l’accent sur la transmission .


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Les futurs enseignants du 1er et 2nd degré doivent intégrer dans leur formation la maîtrise du reo tahiti. Le festival 'ite mata roa est un support pédagogique à cet apprentissage. Pour se plonger dans les mots, les étudiants de l’École supérieure du professorat et de l’éducation ont traduit un texte en français d’un auteur polynésien ou océanien. Le sens du texte était ensuite illustré avec une photo

"Ce qui est demandé aux étudiants correspond parfaitement à ce qui leur est demandé dans leur cursus, en master. Ils sont motivés, et on sent bien qu'il y a un besoin d'apprendre et de comprendre. Et cela nous rassure, car ce sont les enseignants de demain de nos enfants. (...) Le reo tahiti est fondamental dans la vie des enfants, et pour ça il faut préparer les enseignants à la transmission de ce soir" explique Yesta Heuea, organisatrice de l'événement.

Chaque présentation était notée par un jury. Objectif : développer le vocabulaire et les connaissances culturelles. La réalisation de ces présentations correspond donc aux exigences du cursus du master. "Le reo tahiti est quand même la langue de notre pays, ça fait partie de notre culture (...) Cela m'a apporté beaucoup de choses, mais surtout, cela a apporté un plus pour nos élèves, puisque certains élèves n'appréciaient pas leur langue, et avec ce genre d'activités, ils l'ont beaucoup appréciée. Ils l'ont aimée avec leurs tripes" déclare Tahia Chung Tien, professeure des écoles.

Le festival ouvrait également ses portes aux scolaires. Les élèves de CM2 ont comme les futurs professeurs traduit des textes pour parler en tahitien. Un challenge pour une classe de réseau d’éducation prioritaire (REP). En peu de temps, les élèves ont compris les textes et les ont présentés face à leur camarades. "Nous avons lu un texte en français que nous avons traduit en tahitien. J'ai envie de progresser pour devenir enseignant plus tard" nous dit Teipoarii Ariihau, 11 ans.

Avec ce festival, les enseignants de reo tahiti poussent les futurs professeurs des écoles à développer l’envie d’apprendre et les outils pour les transmettre les langues polynésiennes aux jeunes générations.
 
Rédaction web avec Thomas Chabrol et Jeanne Tinorua







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes