CULTURE

Festival des Australes : la jeunesse en quête d’un retour vers l’archipel


Lundi 8 Avril 2019 à 16:08

ÉVÉNEMENT - Le Festival des Australes est de retour, 30 ans après. L'événement est l'occasion pour les exposants de promouvoir la richesse culturelle des différentes îles au parc Aorai Tini Hau. Ce lundi, Rimatara était mise en avant. Une île qui séduit. Au point que certains jeunes souhaitent retourner y vivre.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
À côté des mamas, gardiennes de la transmission du savoir-faire artisanal, la jeune génération est aussi présente derrière les stands de paniers tressés de Rimatara. Le mode de vie simple de cette petite île séduit.

>> Voir aussi : Tous les matins le Festival des Australes en direct sur Facebook

Fier de son archipel, Motiha Hatitio souhaite retourner sur son île avec sa compagne pour poursuivre sa carrière de policier : "On aime être avec nos metua, les personnes âgées, pour justement avoir ce savoir-vivre. C'est la façon de vivre à Rimatara qui me manque vraiment. Notre façon de parler, notre nourriture etc. Il n'y a pas tout ça ici".

Le Festival des Australes est une vitrine pour ces habitants. Chaque journée consacrée à une île se veut comme une invitation pour aller y découvrir les richesses de l’archipel, sa vannerie, mais pas seulement. À 19 ans, la jeune Heremoana Utia souhaite travailler dans le secteur touristique et promouvoir la richesse ornithologique unique de l’île : "À​ Rimatara, il y a plein de sites touristiques. Il y a les plages, les oiseaux de notre île comme le ura...".

>>> Lire aussi : Tout le programme du Festival des Australes 2019

Le retour aux origines se veut comme un projet de vie pour une jeune génération en quête d’équilibre. Annalyna Shun vit à Rimatara depuis 7 ans avec son conjoint. Et pour elle pas question de revenir vivre à Tahiti : "Il y a tout ce qu'il faut ici : la pêche, le raufara qui te donne de l'argent...".

Pour cette jeune génération, le festival est aussi un moyen pour revendiquer son identité.
 
Rédaction web avec Thomas Chabrol et Esther Parau-Cordette







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Juin 2019 - 11:59 Une expo photo à la mémoire de Barthélémy

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes