SOCIÉTÉ

Environnement : des coiffeurs se forment à la coloration végétale


Mercredi 23 Janvier 2019 à 14:23

COIFFURE - La coloration végétale pour cheveux : une tendance qui gagne le fenua. Mathieu et Emilie du salon de coiffure Symbios à Mamao ont fait venir sur le territoire Emmanuel Barletier, un spécialiste de cette technique. Dimanche dernier, plusieurs professionnels ont pu approfondir leurs connaissances à ses côtés.


Crédit Tahiti Nui Télévision
Crédit Tahiti Nui Télévision
Emmanuel est arrivé jeudi dernier de métropole pour former les coiffeurs du fenua en coloration végétale. "L'avantage de la coloration végétale c'est qu'elle est inoffensive pour la santé. Il n'y a pas de produits chimiques, pas de risques cancérigènes, et surtout c'est 100% biodégradable donc il n'y a pas de risque pour l'environnement", explique le formateur technique chez Herboriste invité par le salon Symbio's. 

La coloration est réalisée à base de henné, d'eau, d'huiles essentielles et de plantes ayurvédiques . "On utilise essentiellement des plantes venues d'Inde, des huiles végétales et des pistils, des épices pour pimenter nos couleurs."

La coloration végétale était déjà utilisée dans l'ancienne Égypte. "On en a retrouvé près des momies. On savait qu'on teintait les cheveux, les dents, les ongles avec le henné. Mais après guerre, la coloration chimique a pris le dessus." Pourtant, on "peut tout faire avec la coloration végétale, sauf éclaircir" assure Emmanuel. Toutes les couleurs peuvent être obtenues : "des rouges, des noirs, des cuivrés, des marrons, des noisettes, ce que vous voulez."

Six coiffeuses de Polynésie, mais aussi de Nouvelle-Calédonie ont assisté à la formation ce dimanche. "La coloration végétale arrive dans le Pacifique Sud. On commence à se développer un peu plus." 
 
Rédaction web avec Thierry Teamo






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes