CULTURE

Envie d'apprendre à faire un Tifaifai ?


Mercredi 18 Juillet 2018 à 11:23 | Lu 449 fois

ARTISANAT - Le marché de Papeete « Maupuru a paraita » fait son heiva ! Cette année, c’est autour de l’art du Tifaifai que les festivités sont organisées. Un art, que les mamas veulent transmettre à la jeune génération. Elles attendent les visiteurs pour des démonstrations.


Tifaifai, un art qui requiert une grande patience. Crédit : TNTV
Tifaifai, un art qui requiert une grande patience. Crédit : TNTV
En ce mois du Tiurai, toute la Polynésie est à la fête, les artisans du marché ne font pas exception. Ce mercredi 18 juillet s’est ouvert le heiva du marché. Un événement étalé sur deux jours seulement et qui met cette année à l’honneur : l’art de la confection du tifaifai.
« Comme on est en période de heiva, on s’est dit pourquoi ne pas organiser nous aussi un petit heiva au niveau du marché. C’est pour mettre en valeur le savoir-faire de nos commerçants. » explique Agnès Champs conseillère municipale en charge du marché.

Sur place, vous plongez dans l’accueil traditionnel et la chaleur humaine véhiculée par les artisanes, qui vous attendent les bras ouverts pour vous initier à leur art. « Les gens ont envie d’apprendre mais il y a une façon aussi de les inviter à venir vers nous. (...) c’est très important parce qu’elles ont envie d’en vivre et de gagner leur vie » raconte mama Fauura.

> Miss Tahiti s'initie au tifaifai

Autour d’un "tableau vivant", une dizaine de mamas apprennent aux jeunes filles à coudre un Tifaifai. La Miss Tahiti 2018 Vaimalama Chaves faisait partie de celles qui se sont initiés, ce mercredi matin. Un grande première pour elle. « Ça n’a pas l’air si difficile que ça mais ça demande beaucoup d’investissement temporel je pense » qui explique également qu’elle souhaite utiliser son statut de Miss Tahiti pour valoriser la culture polynésienne.

> La couture a été introduite "en 1820" en Polynésie

Des panneaux explicatifs ainsi que de vieilles machines à coudres ont été installés pour plonger les visiteurs dans l’ambiance. « Le Tifaiafi a une vielle histoire puisque la couture a été introduite en 1820 en Polynésie française par le biais des missionnaires et au début c’était le patchwork. Ensuite les polynésiennes se sont appropriées des techniques venues de l’occident et ont apporté leur touche en mettant des feuillages, des fleurs etc... » raconte Vaihere Tehei, la directrice du marché.

Les "tifaifaiseuses" vous attendent encore ce jeudi 19 juillet, entre 9 heures et 14 heures.
Rédaction web avec Laure Philiber

Miss Tahiti 2018 en plein cours de couture Crédit : TNTV
Miss Tahiti 2018 en plein cours de couture Crédit : TNTV








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 17:43 Les All in One sur M6 le 20 novembre

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018