FAITS DIVERS

Enseignant mis en examen : une cellule psychologique à l'école Toata


Lundi 3 Septembre 2018 à 15:33

PAPEETE - Vent des panique chez les parents des élèves de l'école Toata après l'incarcération d'un des enseignants. Ce lundi, un conseil des maîtres extraordinaire s'est tenu. Les mesures annoncées sont "rassurantes" pour Tepuanui Snow.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
A l'école Toata c'est le choc : la semaine dernière, un enseignant a été interpellé et placé en garde à vue. Vendredi, il a été mis en examen pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs dans une affaire d'ice. L'homme impliqué avait pourtant tout d'un enseignant exemplaire. Impliqué auprès de la jeunesse, il était aussi entraîneur de la sélection tahitienne de futsal. 

> Rassurer les parents

Samedi, dans une note, le président de la fédération des associations de parents d’élèves, Tepuanui Snow, appelait les parents au calme : "l'école n'a pas attendu la médiatisation de cette affaire pour prendre les mesures nécessaires." Un professeur remplaçant a été affecté à l'établissement afin d'assurer la continuité des cours. 
"L'objectif de la communication que j'ai entrepris c'était d'éviter l'effet de panique, on sait bien comme les choses peuvent tout de suite déraper dans la tête des uns et des autres. Il était nécessaire de rassurer les parents et de leur dire "l'école Toata a de bons enseignants. Il peut y avoir des comportements individuels qui ne rentrent pas dans le système mais il ne faut pas dire que c'est toute l'école Toata et tous les enseignants de Toata qui sont comme ça. Je pense qu'il y avait une nécessité de communiquer en ce sens", explique Tepuanui au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Ce lundi, un conseil des maîtres extraordinaire s'est tenu. "J'ai rencontré les enseignants de l'école afin que nous puissions travailler ensemble sur le diagnostic et l'évaluation de la situation. Il a été décidé que le remplacement déjà assuré dès le 27 août continuera", assure l'inspectrice Corinne Grasset. 

> Une cellule psychologique "nécessaire"

Tepuanui Snow se dit satisfait des mesures annoncées par l'inspectrice. "Les mesures qui viennent d'être annoncées par l'inspectrice de la circonscription sont effectivement rassurantes. Les parents des enfants qui se trouvent aujourd'hui sans enseignants avaient besoin d'être rassurés parce que ces enfants se trouvent en CM2 et c'est une classe importante avec le passage en 6e et nous avions besoin d'avoir la garantie d'avoir un enseignant qui soit présent sur toute l'année et qui garantisse la continuité des apprentissages."

Des groupes de parole avec un psychologue scolaire vont être mis en place. "C'est nécessaire. Nous sommes en situation de crise et des mesures réparatrices doivent être prises. Moi en tant que président de l'association des parents d'élèves eh bien je suis satisfait des mesures qui vont être prises", estime le président de la Fédération des parents d'élèves. 


Rédaction web (Interviews : Thomas Chabrol)







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018