FAITS DIVERS

Enquête : Albert Solia est ressorti libre de sa garde à vue


Vendredi 13 Octobre 2017 à 14:58

JUSTICE - L’ex ministre de l’Equipement Albert Solia a pu quitter libre les locaux de la DSP, jeudi en fin d’après-midi, après y avoir passé deux jours en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la passation du marché de l’éclairage public du front de mer, obtenu par la société Spres. Toutes les personnes auditionnées ces derniers jours dans le dossier ne sont, pour l’heure, pas poursuivies.


Photo d'archives
Photo d'archives
Le directeur de l’Equipement, Jean-Paul Le Caill, a lui aussi été laissé libre, jeudi, après avoir été entendu dans l’affaire par les enquêteurs de la brigade financière.

Mercredi, l’ex-ministre Bruno Marty, un ancien directeur de la Spres et l’ancienne présidente de la commission des marchés publics du Pays avaient eux aussi été placés en garde à vue mais avaient pu quitter les locaux de la DSP le jour-même.

Les investigations se poursuivent.
 
Rédaction web
 







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 17:03 Lucien Pesquié est décédé

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018