SOCIÉTÉ

Enfant fa'amu, Sandy retrouve sa famille biologique à quelques jours de Noël


Mardi 26 Décembre 2017 à 14:23 | Lu 14998 fois

RETROUVAILLES - C'est une belle histoire de Noël : une fratrie, séparée il y a 25 ans, s'est retrouvée trois jours avant Noël grâce aux réseaux sociaux. La benjamine, adoptée par une famille métropolitaine, espère venir au fenua rencontrer ses 5 frères et soeurs et ses parents.


Elles avaient entrepris des recherches chacune de leur côté depuis plusieurs années : deux soeurs, séparées depuis 25 ans, se sont parlé pour la première fois le 22 décembre. 
Des retrouvailles grâce aux réseaux sociaux. 
"Ma petite soeur a quitté le fenua alors qu'elle avait seulement 5 jours. Elle est née ici à Papeete. Elle a été adoptée en France", explique Gwendolina Tiitae, sa grande soeur, qui vit à Punaauia.
"On était un peu trop nombreux quand elle est née. Déjà cinq frères et soeurs. Mes parents ne travaillaient pas tout le temps. On vivait de la pêche et du ménage. On partait aux Tuamotu, où mes parents sont toujours. Là bas, on n'avait pas vraiment besoin d'argent. Ma maman était malade, elle a décidé de donner sa dernière fille à adpoter (...) 

 


Trois jours avant Noël, on s'est retrouvées sur Facebook. Ca faisait longtemps que je la cherchais. J'avais appelé au tribunal, à la mairie de Papeete. Sa famille adoptive ne souhaitait au départ pas trop que l'on garde vraiment contact. Je l'ai retrouvée sur Facebook grâce à une photo! Elle n'est pas identifiée sur les réseaux sociaux avec un nom que l'on connaît. J'ai eu la puce à l'oreille quand j'ai vu la photo d'elle, sur les réseaux sociaux. Elle avait les traits de mes nièces et neveux. Je l'ai contactée. j'ai eu la certitude que c'était elle lorsqu'elle m'a donné son nom tahitien: Vaitiare. C'est le prénom qu'on lui avait donné lorsqu'elle est née", poursuit Gwendolina. 
"J'étais heureuse de la retrouver, juste avant Noël en plus. Sandy était émue, elle a prévenu tout le monde!"

Ici, à Tahiti et aux Tuamotu, les parents et les frères et soeurs de Sandy sont également bouleversés : "Maman a eu des nouvelles de sa fille lors d'une évassan, il y a vingt ans. Depuis : rien. Elle a été très émue de savoir que l'on avait retrouvé Vaitiare. Elle veut lui envoyer des robes tahitiennes, des coquillages, du monoi. On a l'impression d'être au complet aujourd'hui, on ne l'a jamais oubliée. Elle faisait partie des partages des terres... c'est notre soeur. On est heureux aujourd'hui."

Sandy, la jeune femme fa'amu, vit à présent dans le Sud de la France. Elle a confié a sa grande soeur qu'elle espère venir voir sa famille biologique bientôt : "Aujourd'hui, Sandy est fiancée, elle a un bébé. Elle a le projet de nous rencontrer ici... c'est un peu cher encore pour le moment".
 
Laure Philiber 







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Janvier 2018 - 17:39 Déclarer sa TVA en ligne, c'est possible

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2018 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017