SPORT

En équilibre à Puunui avec de la Slackline et de la Waterline


Dimanche 5 Mai 2019 à 14:05

LOISIRS - Lâcher prise tout en profitant de la vie et en étant perfectionniste, telle est la philosophie de la Slackline. Depuis quelques années, Dimitri Nguyen se passionne pour ce sport d’équilibre qui consiste à marcher sur une corde suspendue au-dessus de la terre ou de l’eau.


La Waterline (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La Waterline (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La Slackline, la marche sur des cordes suspendues au-dessus de la terre, et la Waterline, la marche sur des cordes suspendues au-dessus de l’eau, sont deux disciplines californiennes créées dans les années 80 par des grimpeurs amateurs de sensations fortes. Elles se répandent en Polynésie depuis plusieurs années.

"Quelques personnes en font ici un peu partout, et du coup, j'ai décidé de faire un peu plus de promotion et d'initiations, pour qu'il y ait plus de monde qui vienne dans ce milieu" explique Dimitri Nguyen.

Ce week-end, le jeune homme est allé jusqu’à Puunui. C’est la deuxième fois qu’il utilise ce site qui offre une facilité d’installation des cordes et une sécurité dans l’exercice. Mais au-delà de l’aspect sportif et ludique, la Slackline est une philosophie de vie. "C'est comme du yoga, c'est vraiment un relâchement total. Les enfants vont y arriver beaucoup plus facilement que les adultes. C'est pas que c'est physique, c'est qu'on a beaucoup d'appréhensions dans la tête" nous dit-il.

La Slackline (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La Slackline (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La tension ainsi que l’épaisseur des cordes ont aussi leur importance. Dimitri et ses amis en ont de différentes longueurs et tailles. Une corde de 5 cm de large peut supporter jusqu'à 2 tonnes de pression, par exemple.

Sur l’eau, l’attraction est différente. Hinarava Cheneau, jeune passionnée, fait de la Slackline dans son jardin et elle souhaite désormais s'essayer à la Waterline : "Cela rentre dans une démarche que j'ai commencé, la pratique spirituelle. Il faut être zen, lâcher prise... Il y a beaucoup de concepts qui rentrent en jeu".

Dimitri Nguyen propose des initiations gratuites. Il espère qu’une Fédération sportive de Slackline et Waterline sera bientôt créé en Polynésie.
 
Rédaction web avec Tauhiti Tauniua-Mu San







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juin 2019 - 00:59 Rugby : encore un trophée pour Pirae

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes