CULTURE

Elsa Grether ou le violon en passion


Lundi 10 Avril 2017 à 12:17 | Lu 1069 fois

MUSIQUE - Elsa Grether, est l’une des meilleures violonistes françaises. Elle donnera un concert mercredi au conservatoire et vendredi au restaurant du golf de Moorea. Une heure seule en scène, pendant laquelle elle interprétera des œuvres modernes et variées, accessible à tous.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Elsa Grether est ce qu’on appelle une musicienne de premier plan. Elle est en visite à Tahiti pour la première fois, afin de nous faire découvrir sa passion : le violon.

Mercredi et vendredi, elle montera sur scène pour interpréter, non pas les grands classiques, mais des œuvres modernes pour la plupart méconnues.

"Ce sont des extraits de mon dernier disque qui sortira début juin. C'est un disque extrêmement varié qui fait référence aux mille facettes du violon."

De Jean Sébastien Bach à Tôn Thât Tiet, compositeur vietnamien contemporain, en passant par Eugène Ysaye et Aram Khatchatourian, c'est un véritable tour du monde musical, que présentera Elsa Grether lors de ses concerts sur le fenua.

"En tant qu'interprète, on respecte fidèlement la partition, l'esprit du compositeur et son intention. Mais on doit mettre aussi beaucoup de nous mêmes, notre vécu. C'est cela l'interprétation. Une recherche intérieure"
 
Elsa Grether donnera également une master class jeudi, auprès des 80 élèves qui apprennent le violon au conservatoire de Tipaerui. "C'est important pour ces élèves d'avoir une oreille extérieure et des conseils, et jouer pour d'autres gens. Je leur donnerai quelques conseils techniques."
 
Rédaction Web avec Tamara Sentis

Violoniste française d’origine alsacienne, Elsa Grether donnera trois concerts les 9, 12 et 14 avril à Tahiti et Moorea à l’invitation de Musique en Polynésie. La violoniste de renom a déjà participé à de nombreux festivals sur la scène métropolitaine, avec notamment que le Festival des Abbayes en Lorraine, et sur la scène internationale avec le Carnegie Hall de New York.

Tarifs : 1 000 Fcfp pour les jeunes et étudiants, 3 000 Fcfp pour les adhérents de l’association Musique en Polynésie et 4 500 Fcfp pour les non-adhérents.








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Octobre 2018 - 10:14 Michel Charleux est décédé

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Digital Festival Tahiti | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018