POLITIQUE

Électricité : Tina Cross veut un débat public avec Edouard Fritch


Jeudi 21 Mars 2019 à 17:54

ÉNERGIE – Valentina Cross, élue Tavini membre de la commission de l’Énergie à l’assemblée de la Polynésie, est revenue ce jeudi lors d’une conférence de presse sur "le scandale des provisions de renouvellement d’Engie sur lequel le gouvernement ferme les yeux" et souhaite un débat public avec le président Edouard Fritch afin d’aborder les problématiques liées à l'électricité en Polynésie.


(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Le Tavini Huiraatira veut une loi sur la péréquation de l’électricité. Et selon Valentina Cross, cette proposition de loi du Pays a été retirée trois fois depuis 2016 de la commission de l’Énergie, dont elle est membre.
 
La péréquation de l’électricité est pourtant une priorité puisque les concessions tenues par EDT arrivent à échéance en décembre 2020. Selon Tina Cross, le gouvernement aurait affirmé vouloir lui-même déposer un projet de loi plus complet et plus adapté. Mais aujourd’hui, selon le parti bleu ciel, il peine à le faire.
 
L’élue Tavini y voit une manière délibérée d’offrir un monopole de l’électricité à la société Engie. Elle dénonce aussi des manipulations comptables frauduleuses des provisions de renouvellement par la société Engie. Des provisions de plus de 5 milliards qui auraient dû servir, selon elle, à faire baisser les tarifs de l’électricité.
 
"Le Conseil d’Etat a dit : le Tavini a raison, ces provisions doivent être restituées au Pays, ce n’est pas la propriété du concessionnaire. Le concessionnaire n’a pas le droit de transformer ça en bénéfice, a asséné Tina Cross. Mais EDT-Engie a fait des manipulations comptables dont le président Edouard Fritch est au courant. Mais pourquoi notre gouvernement laisse faire des manipulations comptables contre nos intérêts à nous les Polynésiens ? Pourquoi est-ce qu’en février 2019 notre président dit à la population qu’on a une dette à EDT-Engie d’1,850 milliard ? Non, c’est faux. Non seulement on a zéro franc de dette, mais il y a des milliards à restituer dans les caisses du Pays et que nous, le Tavini Huiraatira, on dit qu’il faut transformer ces provisions en baisse des tarifs de l’électricité."
 
De plus, Valentina Cross "invite solennellement le président du Pays Edouard Fritch" à un face à face public à la télévision ou en radio pour débattre de cette problématique de l’énergie.
 
Rédaction avec Brandy Tevero et Davidson Bennett






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes