FAITS DIVERS

Diffamation : la condamnation de Geffry Salmon confirmée en appel


Jeudi 2 Mai 2019 à 12:21

JUSTICE - La cour d'appel de Papeete a confirmé ce jeudi matin la peine de première instance dans l’affaire de diffamation opposant Edouard Fritch à Geffry Salmon soit 500 000 Fcfp d'amende et 200 000 Fcfp de dommages et intérêts.


Geffry Salmon (Crédit photo : archives Tahiti Nui Télévision)
Geffry Salmon (Crédit photo : archives Tahiti Nui Télévision)
Après les territoriales, le président Edouard Fritch avait porté plainte contre Geffry Salmon. Le leader de la liste Tahoeraa Huiraatira pour ces élections avait déclaré entre les deux tours que le président de la Polynésie avait utilisé les moyens du Pays pour "acheter des voix".

En septembre 2018, le tribunal avait estimé que les déclarations de l’ancienne tête de liste du Tahoeraa Huiraatira aux élections territoriales avaient porté atteinte à l'honneur du président de la Polynésie française, Edouard Fritch. En première instance, Geffry Salmon avait donc été condamné à payer une amende de 500 000 Fcfp. Il devait également payer 200 000 Fcfp à Edouard Fritch au titre de dommages et intérêts pour "diffamation'. L’avocat de Geffry Salmon avait contesté la plainte sur la forme et le fond, le 8 mars dernier.

Mais ce jeudi 2 mai, la juridiction d’appel a confirmé la peine prononcée en première instance à l'encontre de Gerry Salmon.
 
Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Juin 2019 - 17:24 Affaire JPK : deux nouvelles gardes à vue

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes