FAITS DIVERS

Deux enquêtes ouvertes après la chute du mur du collège Maco Tevane


Mercredi 12 Décembre 2018 à 16:16

PAPEETE – Deux enquêtes ont été ouvertes pour comprendre les circonstances de l’effondrement d’un mur qui a fait deux blessés, mardi après-midi au collège Maco Tevane de Taunoa. L’une est administrative, l’autre est judiciaire.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Il était environ 14 heures, mardi, lorsqu’un pan du mur du plateau sportif du collège Maco Tevane, à Taunoa, s’est soudainement effondré sur une bonne cinquantaine de mètres. Deux élèves de cinquième qui se trouvaient en contrebas ont été blessés par les gravats. Le plus gravement touché a été opéré de la jambe mais son état ne suscite aujourd’hui plus d’inquiétude. Les deux adolescents n’étaient pas censés se trouver sur place à ce moment de la journée.
 
Ce mercredi matin, la ministre de l’Éducation Christelle Lehartel et son équipe se sont rendus au collège pour rencontrer les professeurs et la direction. Et des investigations vont être lancées, nous a confié Thierry Delmas, le directeur de la direction générale de l’éducation et des enseignements.
 
"Il y a une enquête qui va être mise en place, à la fois une enquête administrative par mes services, mais aussi une enquête par la justice, dans la mesure où il y a quelqu’un de blessé, a-t-il expliqué. Donc on va avoir les circonstances de cette situation, surtout de savoir quels sont les éléments de présence de ces élèves à cette heure-là, et  pourquoi le mur s’est écroulé à ce moment-là et de manière aussi subite."
 
Le mur en question avait été construit en 2005. Un audit réalisé il y a peu au sein de l’établissement n’avait pas conclu à un risque particulier le concernant. "C’est pour ça que cette expertise devra montrer ce qu’il s’est passé, a poursuivi Thierry Delmas. On n’est pas à l’heure des jugements, on n’est pas à l’heure des accusations, on est à l’heure pour l’instant des enquêtes. Il y a eu un fait, il y a eu un blessé sérieux qui désormais n’est plus en danger, maintenant il faut que les experts puissent expliquer pourquoi le mur est tombé."
 
Une cinquantaine d’élèves se trouvaient sur le plateau sportif lorsque le mûr s’est effondré. Certains ont été choqués de voir leurs camarades blessés. Ce mercredi matin, le principal du collège et l’équipe pédagogique se sont donc entretenus avec eux. 
 
"Nous les avons rassurés sur l’état de santé des deux blessés, dans l’état des informations que nous avons, a précisé Hervé Barbeau, le principal du collège Maco Tevane. Nous les avons informés aussi que nous mettons en place une cellule d’accueil et d’écoute psychologique grâce au concours de la DGEE et du personnel de l’établissement qui pourra les accueillir, élèves comme adultes, pour les questions qu’ils pourraient se poser, pour des états d’âmes par rapport aux événements qui se sont passés."
 
Le plateau sportif du collège est désormais fermé jusqu’à nouvel ordre. Le directeur de la DGEE a demandé aux responsables des différents établissements scolaires de faire preuve d’une vigilance accrue concernant les structures potentiellement à risque. Les parents d’élèves du collège Maco Tevane sont quant à eux conviés à une réunion d’information qui se tiendra jeudi.
 


Rédaction web avec Jean-Baptiste Calvas et Sam Teinaore







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Mai 2019 - 17:18 Une voiture prend feu à Punaauia

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes