Européennes 2019

Des ratés dans la centralisation des fichiers électoraux en Polynésie


Vendredi 24 Mai 2019 à 14:36

POLITIQUE - Des électeurs radiés par erreur des listes électorales : c’est le résultat de la centralisation des listes au niveau national. Si les listes ont été débarrassées des électeurs qui ont déménagé, qui sont décédés ou privés de leurs droits, d’autres ont également disparu. Un constat établi dans la France entière mais plus encore en Polynésie, où le nom d’usage et de naissance diffère fréquemment.


"Je n'existe plus ici, alors que j'ai toujours voté ici depuis que je me suis mariée il y a 34 ans. J'ai toujours voté, et aujourd'hui, je n'existe plus sur la liste de Taravao. Je m'en suis aperçue en venant chercher ma carte électorale. C'est ma sœur jumelle qui s'est retrouvée ici, alors que elle, elle n'a jamais voté à Taravao" déplore Carole Lehartel, électrice radiée par erreur à Taiarapu-Est. Et elle n’est pas une exception : à Taiarapu-Est, plusieurs administrés ont eu la même surprise.

>> Lire aussi : Où, quand et comment voter pour les élections européennes ?  

"Pour le moment, il y en a une trentaine. J'espère que ça ne va pas être le cas le jour du vote car ça va être difficile de gérer tout ça. Je pense que c'est dû aux états civils, il y a eu des changements de noms, de prénoms... Tout ça, ça a été repris par l'INSEE. Donc après, il y a des cas qu'ils n'ont pas encore traité. Jusqu'à présent, lorsque je regarde sur notre logiciel ou sur le portail des élections, il y a toujours des cas en traitement et des décès" explique Manaarii Wong, responsable des élections de Taiarapu-Est. "Il y en a une dizaine pour l'instant, parce que nous on a mis en place que lundi" nous dit Georgina Aitamai, responsable des élections à Mahina.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Elle explique que l'année précédente, les problèmes venaient des noms d'usage et de naissance qui différaient. Les électeurs qui n’avaient plus leur place sur les listes électorales étaient nombreux. Un millier ici, à Taiarapu-Est, autant à Mahina et à Pirae. Principalement des personnes qui ont déménagé ou qui sont décédées. Ce qui aura une conséquence directe sur les taux d’abstention, puisque ce sont en moyenne 10% des électeurs qui ne pouvaient pas ou plus voter.

>>> Lire aussi : Élections européennes : téléchargez votre bulletin de vote

Samedi 25 mai, avec les listes mises à jour, le taux de participation devrait donc être amélioré. Non pas parce-que vous serez plus nombreux à vous rendre aux urnes, mais parce que les électeurs fantômes qui plombaient les statistiques ont disparu.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Pour vérifier si vous figurez toujours sur les listes : rendez-vous sur www.service-public.fr ou en mairie. L’État a fait passer des directives aux communes.

Et si samedi, vous ne pouvez pas voter, des solutions existent. "Il va y avoir une permanence le jour des élections, et il y a possibilité de saisir le tribunal de Papeete par rapport à l'article 20 du code électoral"  explique Manaarii Wong, responsable des élections de Taiarapu-Est.
 
Rédaction web avec Laure Philiber et Mata Ihorai






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Mai 2019 - 16:36 Européennes : des surprises au fenua

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes