SOCIÉTÉ

Des composteurs pour réduire ses déchets ménagers


Lundi 6 Novembre 2017 à 16:21 | Lu 2019 fois

ENVIRONNEMENT - Comment réduire les déchets ménagers ? C’est une question que se posent les communes. A Teva i Uta, la mairie a lancé une campagne de promotion de compostage à domicile. Elle a porté ses fruits.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Ce composteur est le premier d’une longue série à être livré chez des familles de Mataiea et Papearii. Lenna Teraimateata en est la première bénéficiaire. "C'est une très bonne idée. C'est une façon de sensibiliser les familles au tri intelligent des déchets qu'ils soient de cuisine, ou de jardin et en faire un compost."

Comme Lenna, ils sont 79 volontaires pour bénéficier d’un composteur. Réunis à la mairie de Teva i Uta ce matin, ils écoutent attentivement les instructions de Benoît Layrle, directeur de Fenua Ma, le spécialiste du tri en Polynésie à l’origine de cette opération. "Pirae et Teva I Uta sont nos deux communes test pour cette année. Nous sommes très satisfaits de l'engouement de la population, cela ne peut être que très positif".

Outre le coté faire son compost soi-même, très à la mode, ce qui est intéressant c'est qu'entre 50 et 60% de la production des déchets du bac gris peuvent être utilisés pour le compost, et donc, si le composteur est utilisé à bon escient, chaque famille peut réduire d'autant ses déchets.  "Nous avons constaté que 30% des déchets dans le bac gris étaient des déchets verts du jardin, que 17% était des reliefs des repas, des déchets qui peuvent être utilisés dans le compost."

Coquilles d'œufs, restes de repas, riz, pâtes, marc de café etc…"Tous ces petits déchets, une fois détournés, vont diminuer la quantité du bac gris pour aller vers le composteur." Fenua Ma va suivre les familles sélectionnées, tous les trois à quatre mois, pendant un an, afin d'établir un bilan.

La commune de Teva i Uta finance en partie les composteurs à hauteur de 8 000 francs. 6 000 francs sont pris en charge par Fenua Ma et 2000 francs par le bénéficiaire. Au total, ce composteur coûte 18 000 francs.

Tamatoa Doom, deuxième adjoint au maire nous en dit plus. "Beaucoup de familles se sont portées volontaires. L'idée était de réduire les déchets du bac gris et ainsi de réduire au sein de la commune le ramassage des bacs gris et d'aider notre CET qui est de plus en plus rempli. La plupart des familles qui se sont portées volontaires sont soucieuses de l'environnement. De plus cela permet aux familles de réutiliser des produits qu'ils ont consommés de façon à les transformer en engrais."

Autre objectif, que ces familles deviennent à leur tour des ambassadeurs afin d’inciter plus d’habitants à composter eux-mêmes. Sur les 200 composteurs livrés ou en cours de livraison par Fenua Ma, il n’en reste qu’une quarantaine. Fenua Ma promet de généraliser l’opération d’ici fin 2018, selon les demandes des élus communaux.
 
Rédaction web avec Sophie Guébel







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017