SOCIÉTÉ

Des collèges et lycées de Tahiti bientôt équipés de caméras de surveillance


Mercredi 13 Février 2019 à 15:37

SÉCURITÉ - Selon le dernier conseil des ministres, ce mercredi, le haut-commissariat a sollicité et obtenu des crédits supplémentaires pour la sécurisation des principaux établissements scolaires de Tahiti via l’installation de vidéosurveillance afin de lutter efficacement contre les vols et les incidents.


(crédit photo : Pixabay)
(crédit photo : Pixabay)
À l’occasion de la réunion du conseil de prévention de la délinquance le 13 novembre dernier, la prévention de la délinquance en milieu scolaire a été identifiée comme l’un des axes majeurs des actions État/Pays. Aussi, le haut-commissariat de la République en Polynésie française a sollicité et obtenu des crédits supplémentaires pour la sécurisation des principaux établissements scolaires de Tahiti via l’installation de vidéosurveillance afin de lutter efficacement contre les vols et les incidents.

Ce soutien de l’État va permettre aux élèves et enseignants des établissements concernés de s’assurer de pouvoir travailler dans un climat serein, propice à l’épanouissement de tous. Les établissements scolaires du second degré pourront procéder à l’installation de caméras afin de sécuriser les accès et éviter des incidents.

Cette opération vise à autoriser les établissements suivants à se doter de systèmes de vidéosurveillance adaptés à la vie scolaire : collège du Taaone - Pirae ; collège Maco Tevane - Papeete ; collège de Punaauia ; collège de Papara ; collège de Teva I Uta ; collège de Taravao ; collège de Mahina ; lycée du Taaone - Pirae ; lycée professionnel de Faa’a ainsi que lycée polyvalent de Taravao.

Dans le détail, chaque établissement sera doté de trois caméras de surveillance. Si certains collèges et lycées en veulent davantage, d'autres demandes pourront être faites. Un appel d'offres doit être lancé. S'en suivra l'installation des caméras. 

Le coût total de l’opération est estimé à 10 713 842 Fcfp HT. La participation de l’État représente 50 % du montant HT de l’opération, soit 5 356 921 Fcfp HT. Le Pays participe à hauteur de 50 % du montant HT, additionné du montant total de la TVA.


Avec compte-rendu du conseil des ministres
 

Les autres sujets du conseil des ministres :
  • Le Pays révise les listes de produits de première nécessité (PPN) et des produits de grande consommation (PGC)
  • Maintien des prix des hydrocarbures au 1er mars
  • Zone dédiée à l’enseignement de la natation à Bora Bora
  • ParauParau Tahiti – PPT 2019 du 20 au 22 mars
  • Projet de l’administration pour la santé de ses agents : bilan 2018 et perspectives 2019
  • Deuxième Heiva Taure’a
  • Subvention d’investissement à l’IJSPF pour des travaux de rénovation
  • Subvention de fonctionnement au collège de Papara pour le recrutement d’aides de prévention
  • Extension à la Polynésie française de dispositions du code de la route relatives à la lutte contre la conduite après usage de stupéfiants







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Européennes 2019