SOCIÉTÉ

Dernier jour de rencontres pour les maires de Polynésie


Samedi 22 Septembre 2018 à 09:31 | Lu 378 fois

COMMUNES - Le Syndicat pour la Promotion des Communes a ouvert la semaine avec son congrès. Celui-ci s'est achevé, vendredi, avec son comité syndical. Un rendez-vous pour faire le point sur l’activité du SPC, et les perspectives pour 2019.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
C’est à Punaauia que se tenait, vendredi, le comité syndical du SPC, qui vient clore cette semaine d’échanges et de travaux entre les tavana du Pays. Cyril Tetuanui profite de la présence, sur Tahiti, d’un maximum d’élus pour établir le bilan d’activité du syndicat pour la promotion des communes.

"Il y a beaucoup de chantiers. La fonction publique communale où la réforme est bien entamée avec les syndicats. L'objectif est qu'à la fin de l'année on fasse des propositions au niveau des parlementaires pour pouvoir modifier ce texte là. Deuxièmement, il y a le code général des collectivités territoriales, on est en pleine préparation et on a des propositions, et aujourd'hui, je suis en train de présenter tous les travaux au comité syndical pour que l'on puisse entamer les négociations avec l'Etat et le Pays dans les prochains jours."

Parmi les points à l’ordre du jour : la modification des délégations du président du SPC. Il s’agissait d’étendre les compétences déléguées au 1er vice-président, à savoir Edouard Fritch, en cas d’absence. "La compétence que l'on ma donnée, le seuil, c'était l'ancien code du marché qui était à 12 millions et on a voulu monter à 20 millions comme le prévoit le nouveau code des marchés, et en même temps je profite de donner des délégations au premier adjoint pour pouvoir signer les marchés." explique Cyril Tetuanui.

Durant le congrès, plusieurs maires avaient formulé le souhait de poser des questions orales sur la présidence du Syndicat durant le comité. Il n’en a finalement rien été. Seul Woullingson Raufauore s’est interrogé sur la similitude entre le nouveau logo du SPC et celui du Tapura."Je crois que tout le monde l'a remarqué. Cela mérite une question dans le calme et le respect de tout le monde" s'exprime l'élu. Pour le maire de Maupiti : ce type d’initiative n’encouragera pas Faa’a à rejoindre le SPC.

Jusqu’aux prochaines élections communales, le Syndicat souhaite aider encore davantage les élus à préparer l’action communale. Notamment dans le domaine des finances et de la fiscalité qui vont demeurer des axes prioritaires. 
 
Rédaction web avec Laure Philiber et Mata Ihorai.
 
 







Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Décembre 2018 - 18:00 La consommation de tabac en baisse au fenua

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018