SOCIÉTÉ

Déchets laissés au mont Aorai : "C’est désolant"


Mardi 21 Août 2018 à 14:43

ENVIRONNEMENT – Des photos récentes publiées sur les réseaux sociaux montrent les refuges de cette randonnée saccagés. Le groupe des rando-nettoyeurs montent au créneau et partent ce week-end nettoyer le sentier, une fois de plus.


(Crédit photo : Facebook Rando-nettoyeurs)
(Crédit photo : Facebook Rando-nettoyeurs)
"Depuis les grandes vacances, le mont Aorai est devenu un véritable dépotoir", souffle, fatigué, Stéphane Lebon. Membre des rando-nettoyeurs, un groupe d’amoureux de la nature, le Polynésien se désole de voir de plus en plus souvent un bien triste spectacle dans les refuges de l’Aorai.

Sur sa randonnée préférée, les sentiers et refuges sont jonchés de déchets. Amassés dans de grands sacs poubelles noirs, ils ont été laissés de côté par des randonneurs peu scrupuleux. Stéphane Lebon affirme : "Il y a quelques semaines, nous avions déjà nettoyé. Là, c’est à nouveau sale et plein de détritus… Les gens se sont lâchés !"

> Des refuges saccagés 

Depuis plusieurs années, les missions des rando-nettoyeurs augmentent du côté de l’Aorai. Les refuges sont saccagés. Quand ce ne sont pas les déchets qui y sont laissés, c’est la structure même qui est détériorée. Le responsable du groupe confirme : "Maintenant, dans le refuge, c’est quasiment impossible de dormir à l’intérieur. Les gens y ont fait un feu… Ils ont brûlé les marches. Il fait froid là-haut la nuit, mais les gens doivent le savoir et prévoir en conséquence avant de monter. Des tables, des fenêtres et autres doivent être installés, mais quand on voit tout ça, on n’a pas vraiment envie de faire plus d’efforts."

> Un nettoyage samedi et dimanche 

Face à ces incivismes, une quinzaine de membres des rando-nettoyeurs prévoient de monter à l’Aorai ce samedi. Une fois de plus pour nettoyer le chemin et les refuges. Stéphane Lebon regrette : "C’est désolant. Les gens pensent qu’on va nettoyer derrière eux. Nous, on le fait parce qu’on aime la nature…"

Pour le randonneur, une seule solution : "Il faut que chaque personne ramène ses déchets. Sinon, qu’allons-nous laisser à nos enfants ?"
 
Rédaction web






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes