FAITS DIVERS

Crash d'Air Moorea : plusieurs peines de prison ferme


Mardi 22 Janvier 2019 à 08:40

JUSTICE - Le tribunal correctionnel a reconnu mardi la rupture du câble de gouverne comme cause du crash d'Air Moorea, survenu le 9 août 2007 peu après le décollage. Il a prononcé plusieurs peines de prison ferme.


Le tribunal a dénoncé la "multiplicité des fautes à tous les échelons d'Air Moorea" et sa "politique de rentabilité au détriment de la sécurité". La compagnie a été condamnée à 25 millions d'amende et interdiction d'exercer.
"Il n'y a pas lieu de retenir le malaise du pilote ou une erreur de pilotage comme cause de l'accident" note également le tribunal correctionnel.

Le directeur général Freddy Chanseau est condamné à trois ans de prison dont 18 mois ferme et trois millions Fcfp d'amende. Trois ans également, dont un ferme, pour le directeur technique Jacques Gobin, tout comme le responsable de la documentation Stéphane Loisel, et le responsable du Groupement de Sécurité de l'Aviation Civile, Andriamamonjiso Ratinassamy.

Le responsable de production Jean-Pierre Tinomano et le mécanicien Didier Quemeneur écopent de deux ans avec sursis.

La quasi-totalité de ces condamnations est assortie d'une interdiction définitive d'exercer.L'ex directeur du service de l'aviation civile, Guy Yeung, a lui été relaxé.  

Les avocats des prévenus avaient déjà annoncé leur intention de faire appel en cas de peines de prison ferme.
 
Jean-Baptiste Calvas & Mike Leyral

 








Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Mai 2019 - 17:18 Une voiture prend feu à Punaauia

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes