FAITS DIVERS

Corruption de mineures : DJ Fred aurait fait une trentaine de nouvelles victimes


Lundi 1 Avril 2019 à 10:51

JUSTICE – Wilfrid Atapo, alias DJ Fred, est de retour en prison. Ce lundi matin, le juge de la liberté et de la détention a décidé de son placement en détention provisoire. Alors qu’il se trouve déjà sous contrôle judiciaire, l’intéressé aurait fait une trentaine de nouvelles victimes. Des jeunes filles qu’il aurait fait chanter pour obtenir des photos dénudées.


DJ Fred. Capture vidéo
DJ Fred. Capture vidéo
La semaine dernière, DJ Fred, animateur connu dans le milieu des boites de nuit de Papeete, avait été mis en examen pour corruption de mineure et enregistrement d’images pédopornographiques comme l’avaient révélé nos confrères de Tahiti Infos.

>>> Lire aussi : "DJ Fred" placé en détention provisoire pour corruption de mineurs

À l’origine de cette nouvelle enquête : la plainte d’une mère de famille dont la fille, jeune adolescente, avait été approchée sur les réseaux sociaux.

DJ Fred aurait réalisé un montage photos érotique, en utilisant le visage de la jeune fille pour, ensuite, menacer d’envoyer les clichés à ses proches si elle ne lui faisait pas parvenir des photos de nu. Et selon l’accusation, une trentaine d’autres jeunes victimes auraient subi les mêmes agissements.

> "je suis reparti dans mes conneries"

Or, DJ Fred se trouvait déjà sous contrôle judiciaire. Il est en effet suspecté de faits similaires dans un premier dossier qui concerne plus de 80 victimes présumées. L’instruction est aujourd’hui quasi close et l’intéressé devrait donc être prochainement jugé pour cette affaire.

Placé au cours de l’enquête en détention provisoire, le trentenaire avait été remis en liberté il y a cinq mois à peine. Et il passait, depuis, ses journées chez lui.

"Pendant mon contrôle judiciaire, je n’ai pas eu d’aide. J’ai été livré à moi-même. Et je suis reparti dans mes conneries. La seule façon pour moi d’arrêter, c’est de me mettre en détention. C’est pour ça que je coopère à 200%, je n’ai pas besoin de nier les faits", a-t-il dit, ce lundi matin, au JLD.

Pour éviter toute réitération des faits et compte tenu de leur gravité, le magistrat a décidé de le renvoyer derrière les barreaux.
 

J-B. C.
 







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2019 - 16:42 Tim McKenna hospitalisé

Samedi 18 Mai 2019 - 19:59 La famille a reconnu le corps d'Angélina

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Championnats du Monde U20 | Nescafé star | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes