SOCIÉTÉ

Conseil pour les anciens combattants et victimes de guerre


Mardi 12 Mai 2015 à 16:08 | Lu 240 fois

Lionel Beffre, Haut-commissaire de la République a présidé ce jeudi 7 mai 2015 le conseil de l’année 2015 pour les anciens combattants et victimes de guerre et la mémoire de la Nation et de ses commissions afférentes en Polynésie.


Le conseil a pour but d’œuvrer pour la mémoire de la Nation ainsi que de la solidarité au profit des ressortissants de l'ONAC ( l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre).
 
Les ressortissants de l'ONAC sont : les anciens combattants titulaires de la carte du combattant, les invalides pensionnés de guerre, les veuves pensionnées ou qui auraient bénéficié d'une pension militaire, les veuves de titulaires de la carte du combattant, les veuves de bénéficiaires du Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre, les prisonniers de guerre, les titulaires du titre de reconnaissance de la nation, les prisonniers du Viet Minh, les victimes de la captivité en Algérie, les ascendants de militaires ou civils morts pour la France, les pupilles de la Nation ainsi que les fils de Harkis et les victimes civiles d’attentat.
 
Après avoir respecté une minute de silence pour les combats de Dien Bien Phu et les 23 anciens combattants décédés depuis le 1er janvier 2014 au Fenua, le haut-commissaire a rappelé l’importance des actions mémorielles du monde combattant en ces années de centenaire du premier conflit mondial et des 70 ans de la fin du second.
 
Philippe Leydet informe toutes les personnes potentiellement ressortissantes de l'ONAC de l'importance qu'il y a de s'assurer qu'ils ou qu'elles sont bien inscrites auprès du Service des anciens combattants et victimes de guerre de Polynésie française (40 42 03 24 ; email : onac-vg@mail.pf).

En effet, alors que les problèmes sociaux et médicaux, sont croissants et que l’on assiste au vieillissement de notre population, ils ou elles pourraient éventuellement bénéficier en temps utile, de l'aide sous toutes ses formes, apportée par l’Etat aux familles les plus démunies de ceux qui ont généreusement assumé leur devoir de citoyen envers la Patrie.
 
Droits de la carte du combattant :
 
  • retraite du combattant,
  • avantages procurés par l'ONAC-VG liés à la qualité de combattant (dont l'accueil en établissement d'hébergement, en maison de retraite et les aides financières),
  • port de la croix du combattant,
  • souscription d'une rente mutualiste majorée par l'État,
  • attribution à compter de 75 ans d'une demi-part supplémentaire de quotient familial pour le calcul de l'impôt sur le revenu (sous certaines conditions),
  • drapeau tricolore sur le cercueil.
  • au Fenua dispense du tiers payant (pour l’ancien combattant, son épouse et ses enfants) dans les hôpitaux sous certaines conditions.
 






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 17:05 Arue célèbre son 1er Heiva Noera

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017