SOCIÉTÉ

Congrès des Maires de France: le changement climatique à l'ordre du jour


Mardi 21 Novembre 2017 à 09:50 | Lu 827 fois

CLIMAT - Lors du Congrès des Maires de France qui se tient du 20 au 23 novembre à Paris, une conférence s'est tenue sur les problématiques du changement climatique et des catastrophes naturelles. L’occasion pour la délégation des maires de Polynésie de s’exprimer sur les problématiques locales et la vigilance à adopter sur l’exposition de nos archipels face aux risques de catastrophes naturelles.


Montées des eaux, risques cycloniques, nos archipels sont bel et bien menacés par le réchauffement climatique. Mais les budgets communaux sont insuffisants. Au lendemain de la Cop 23 le maire de Bora-Bora souhaiterait se retourner vers une meilleure solidarité entre les pays pour trouver de nouveaux financements. Il propose même de mettre les archipels polynésiens au service de la recherche scientifique.
 
"Je pense que les grands pays ne peuvent pas être insensibles aux appels des pays touchés par le changement climatique. Une des résolutions que les maires de Polynésie proposent, c'est la construction d'un centre de recherches international dans le Pacifique, pourquoi pas en Polynésie, afin d'y consacrer tout un atoll pour les scientifiques pour voir comment demain, on pourra continuer à vivre.", indique Gaston Tong Sang.
 
Si lors de son discours, Nicolas Hulot, ministre de l’écologie n’a pas mentionné les problématiques de la Polynésie, Il a cependant retenu les leçons des ouragans survenus en septembre dernier dans la zone Caraïbes. Il appelle tous les maires de France et des outre-mer à une plus grande vigilance notamment en terme de préparation des populations en cas de catastrophe.
 
"Cela permettra d'en limiter les impacts, on peut prépositionner de quoi pouvoir maintenir l'énergie, ou la rétablir rapidement. Je pense qu'il y a beaucoup de leçons à retirer de ces évènements. Il faut que l'Etat joue son rôle, les collectivités aussi, et surtout que l'on en fasse pas un sujet de division, puisque là, on le paiera comptant.", estime Nicolas Hulot
 
En attendant de voir les propositions du nouveau gouvernement pour la Polynésie sur la question du réchauffement climatique, le 100ème congrès des maires se terminera jeudi. 
 
 
Rédaction web avec Alwin Courcy et Tafari Tirolien







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017