SOCIÉTÉ

Concours Mon projet pour la planète : un lauréat en Polynésie


Jeudi 31 Mai 2018 à 09:29 | Lu 652 fois

ENVIRONNEMENT - Un projet de surveillance de la mangrove en Polynésie a été retenu avec 43 autres et bénéficiera d'un soutien financier.


Concours Mon projet pour la planète : un lauréat en Polynésie
Lancée lors de la COP 23 par Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, l’initiative « Mon projet pour la planète » a permis à des particuliers et des associations de soumettre au vote citoyen leur projet dans les domaines de l’énergie de l’économie circulaire ou de la biodiversité.

Les 44 projets lauréats ont été annoncés ce jeudi. Ils bénéficieront d’un financement de l’Ademe ou de l’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) pour mener à bien leur projet.

Mon projet pour la planète est un appel à initiatives citoyennes, qui vise à soutenir des actions concrètes, exemplaires et innovantes pour lutter contre le changement climatique et pour améliorer le cadre de vie au quotidien.  420 projets ont fait l’objet de près de 190 000 votes enregistrés sur la plateforme en ligne Mon projet pour la planète.

44 projets lauréats, dont 8 dans les territoires d’Outre-Mer, ont été retenus pour une aide financière totale s’élevant à 3 millions d’euros.

Parmi les lauréats, un projet polynésien, intitulé "Surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble". Le projet est porté par la Fédération des Associations de Protection de l’Environnement de Polynésie française (FAPE). 

L’espèce de palétuvier Rhizophora stylosa est une espèce introduite (exotique). Elle n'est pas classée comme espèce envahissante mais est surveillée par le Criobe. le projet porté par la FAPE a pour but de déterminer si les mangroves constituées de Rhizophora stylosa représentent actuellement une menace pour la sub-mangrove, et notamment pour les prairies à Paspalum vaginatum, écosystème emblématique de Polynésie. 

Il s'agit d'un projet de cartographie. L'Université de Nantes va conduire une étude d’analyse spatiale. cette analyse sera complétée par un travail de terrain avec la FAPE. 

Ce projet de cartographie vient compléter la cartographie nationale harmonisée des mangroves qui a été établie en 2016, et où les mangroves de Polynésie étaient absentes. 


Pour en savoir plus sur ce projet, cliquez ICI
 
Rédaction web 







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | RUSSIE 2018 | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | POLITIQUE | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | MissDragon2018