SOCIÉTÉ

Colonel Boudier : « Le niveau des violences intrafamiliales est inquiétant »


Samedi 19 Août 2017 à 13:17 | Lu 2306 fois

SÉCURITÉ - Le colonel Frédéric Boudier est le nouveau commandant de la gendarmerie en Polynésie. Un territoire qu’il connait bien puisqu’il y avait été en poste courant 2000. A l’époque, déjà, les violences intrafamiliales l’avaient « marqué ». Il estime que leur « niveau » est aujourd’hui « inquiétant ».


Père de 4 enfants, le haut-gradé, âgé de 46 ans, a pris ses fonctions au début du mois au Fenua. « Au bout de 15 jours, il est un peu difficile de tirer des enseignements », explique-t-il d’emblée.

Mais le nouveau patron des gendarmes d’ajouter : « ce que je constate, et c’est quelque chose qui m’avait un peu marqué en 2000, ce sont les violences intrafamiliales souvent sur fond d’alcool, voire de consommation de stupéfiants. Je trouve que le niveau de ces violences est inquiétant ».

Au quotidien, Frédéric Boudier entend s’inscrire dans la « continuité » de son prédécesseur, le colonel Caudrelier en axant le travail de ses hommes sur la « lutte contre la délinquance » et les « insécurités routières qui sont assez importantes ici ».

« Mais, pour moi, la gendarmerie ce n’est pas un tout répressif, c’est aussi une action de prévention à mener avec les associations et les responsables locaux (…) pour éviter d’avoir à traiter au plan répressif un certain nombre de problèmes », ajoute-t-il.

A l’heure actuelle, 550 gendarmes sont en poste sur l’ensemble de la Polynésie. Un effectif qui « permet de faire face aux problèmes qui se présentent », selon leur grand patron.

Rédaction Web avec Mata Iorai et Thomas Chabrol
 
 
 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017