FAITS DIVERS

Clinique Paofai - Un délégué syndical licencié pour avoir traité un collègue de "taioro"


Vendredi 7 Juin 2019 à 09:47

JUSTICE – La cour administrative d’appel de Paris a confirmé, le 28 mai, le licenciement du représentant syndical de O Oe To Oe Rima au sein de la clinique Paofai. Celui-ci avait utilisé l’expression "ohipa taioro" en visant un autre salarié, une "insulte d'une extrême grossièreté" justifiant son renvoi, a estimé la cour.


(Crédit photo : D.R.)
(Crédit photo : D.R.)
Ce délégué syndical contestait devant la haute juridiction son licenciement prononcé en novembre 2016 et validé par l’inspecteur du travail comme l’exige la loi du fait de son statut de salarié "protégé".  

Le syndicaliste, qui se montrait "verbalement agressif envers ses collègues", avait lancé à l’un d’eux "ohipa taioro". Une expression signifiant selon lui "une préparation culinaire locale destinée à relever le goût des poissons et des fruits de mer", mais qui peut aussi se traduire par "travail bâclé". Rien d’injurieux donc à ses yeux.

Des explications qui n’ont pas convaincu la cour administrative d’appel. Dans sa décision, celle-ci note que "taioro est également une insulte d'une extrême grossièreté, à forte connotation sexuelle, dont le sens n'échappe à personne sur le territoire et qui est employée par les Polynésiens d'origine à l'encontre des métropolitains".

"Les pièces du dossier qui rapportent l'altercation excluent l'interprétation anodine que" le syndicaliste "veut donner à l'expression", poursuit la juridiction qui conclut que ces propos "constituent une faute suffisamment grave pour justifier un licenciement".
 
J-B. C. 







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes