SOCIÉTÉ

Chiens enlevés à des SDF : la justice ordonne leur remise en liberté


Mardi 26 Juin 2018 à 15:14 | Lu 12093 fois

JUSTICE – La semaine dernière, la mairie de Papeete a capturé les chiens des sans-abris. Ces derniers ont déposé une requête en référé devant le tribunal administratif. Ils réclament la mise en liberté de leurs cinq animaux de compagnie.


Angélina, SDF et propriétaire de trois chiens. (Crédit photo : TNTV)
Angélina, SDF et propriétaire de trois chiens. (Crédit photo : TNTV)
Après l’indignation générale, l’affaire des chiens enlevés par des policiers municipaux à des sans-abris la semaine dernière s’est retrouvée devant la justice ce lundi. Angélina, aux côtés de son avocate, veut se battre jusqu’au bout pour récupérer ses trois chiens. Elle souffle : "Je veux mon chien, il a grandi avec moi, c’est comme si c’était mon enfant. C’est le seul qui m’a soutenue dans la rue. Pourquoi on vient chercher les chiens des SDF ? Mon chien il est trop gentil, il n’a jamais fait de mal à personne."

Lire aussi >>> Indignation après que des chiens ont été enlevés à des SDF 

Deux autres bêtes, qui appartiennent à un autre sans-abri absent à l’audience, ont été capturés. Placés à la fourrière, les chiens pourraient être euthanasiés s’ils ne sont pas réclamés d’ici huit jours moyennant paiement comme le prévoit la loi.

L’avocat de la mairie de Papeete l’assure, il n’est pas question d’euthanasier les animaux. Maitre Quinquis souligne : " La commune dès le début a exclu de les euthanasier. Elle va restituer ces chiens à leurs propriétaires s’ils apportent des garanties qu’ils ne retourneront pas dans la rue, ou qu’ils les confieront à des associations."

> Irrespect du droit de propriété

L’avocate des deux requérants a demandé la restitution des animaux à leurs propriétaires. Maitre Allain-Sacault estime que les droits de ses clients n’ont pas été respectés. Elle indique : "On a capturé leurs animaux sans respecter leur droit de propriété […]. Nous avons demandé à ce que la saisie soit suspendue et à ce que les chiens soient restitués, soit à leurs propriétaires, soit à une association de protection des animaux."

Le tribunal administratif a ordonné à la commune de Papeete de restituer à Angelina ses trois chiens. Les deux autres animaux seront confiés à une association de protection des animaux. La commune devra verser aux requérants la somme de 100 000 francs au titre du code de justice administrative. 

 
Rédaction web avec Sophie Guébel  







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018