SOCIÉTÉ

Cardella : pas de transfert vers Punaauia pour l'instant


Mardi 30 Octobre 2018 à 11:40 | Lu 621 fois

SANTE - La clinique Cardella demandait une annulation des arrêtés refusant d'une part le transfert de ses installations vers Punaauia, et n'accordant d'autre part qu'une partie des places demandées. Le tribunal administratif a rendu sa décision : le Pays devra à nouveau se pencher sur le nombre de places demandées mais pas sur le transfert.


la clinique Cardella. Archives Tahiti Nui Télévision
la clinique Cardella. Archives Tahiti Nui Télévision
Le schéma d'organisation sanitaire prévoit la création d'un pôle de santé privé au fenua. L'année dernière les cliniques Cardella et Paofai avaient répondu à l'appel à projets. Mais la commission d’organisation des soins a recalé leurs propositions. Un nouvel appel devait être lancé. 

La clinique Paofai avait pour projet de se déplacer à Tipaerui. En attendant, elle rénove. L'établissement sera d'ailleurs pour la première fois complètement fermé pendant la période des fêtes de fin d'année, pour de grands travaux. 

Du côté de Cardella, le projet Mana Ora prévoyait de déplacer les installations médicales à Punaauia. Une commune trop éloignée de Papeete pour le Pays qui souhaitait implanter le pôle de santé privé à Papeete pour minimiser le coût du transport vers le Taaone en cas d’urgence. Du moins, pour la partie médecine/chirurgie/obstétrique. 

Suite à un arrêté relatif au bilan de la carte sanitaire, une période de dépôt de demandes d'autorisation a été ouverte. Cardella avait alors présenté 3 demandes respectivement pour l’installation de lits et places en médecine, en chirurgie et chirurgie ambulatoire, et en gynécologie obstétrique, assortie chacune d’une demande de transfert d’activité dans de nouveaux locaux à construire à Punaauia.

Des arrêtés du 27 décembre dernier, ont, d'une part rejeté la demande de transfert. D'autre part, le Pays n'a autorisé la clinique à installer que 66 lits et 22 places d’hospitalisation pour les activités de médecine, chirurgie et gynécologie-obstétrique. L'établissement avait demandé l'installation de 76 lits et 33 places d’hospitalisation pour les activités de médecine, chirurgie et gynécologie. 

Ce mardi, une décision du tribunal administratif enjoint le Pays à réexaminer la demande d’installation de 76 lits et 33 places d’hospitalisation de la SA Clinique Cardella, hors transfert, et de prendre une nouvelle décision dans un délai de trois mois à compter de la notification du présent jugement.

Le projet de Punaauia n'est donc pas prêt de se réaliser. 
Rédaction web 
 
La décision du tribunal administratif : 









Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018