POLITIQUE

Brexit, FED et autres projets à la conférence ministérielle de l’OCTA


Mardi 26 Février 2019 à 17:54

RÉUNION – Les 22 membres de l’association des pays et territoires d’outre-mer (OCTA) sont réunis depuis lundi au Sofitel Ia Ora Beach Resort. D’abord entre elles dans le cadre d’une conférence ministérielle pour faire un point sur l’aide financière de l’Union européenne et examiner les divers projets. Puis vendredi avec les représentants de leur pays de tutelle pour un Forum sur les orientations et engagements à venir.


(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La conférence ministérielle 2018 de l’association des pays et territoires d’outre-mer (OCTA) se tiendra ce mercredi à l’hôtel Tahiti Ia Ora Beach Resort. Mais les 22 membres de l’OCTA sont déjà réunis depuis lundi au Sofitel Ia Ora Beach Resort.
 
Ce mardi, le Brexit était certainement au cœur des discussions des PTOM britanniques et néerlandais. En effet, depuis 2 ans, le Royaume-Uni prépare sa sortie de l’Union européenne, prévue fin mars. Ce qui ne sera pas sans conséquence pour l’OCTA.
 
"Avec le Brexit, nous verrons partir un certain nombre de pays et territoires anglais, un peu dans le Pacifique, mais surtout dans les Caraïbes, où ces pays vont être rayés de la carte des PTOM, explique le président du Pays, Edouard Fritch. Et ce qui est intéressant, c’est que la Polynésie, Wallis-et-Futuna et la Nouvelle-Calédonie seront pratiquement les seuls PTOM existants dans le Pacifique. Et naturellement, là, il faut qu’on réfléchisse au rôle que nous pourrions jouer, étant les têtes de pont de l’Europe, d’une façon générale, dans le Pacifique…"
 
Dans l’après-midi, le sujet était autre. Les PTOM français avaient rendez-vous avec le représentant de l’État pour discuter de la future répartition du Fonds d’aide du Pacifique. Dix projets de Polynésie ont été validés pour un montant de près de 24,5 millions de francs.
 
Mais la Polynésie peut aussi compter sur l’aide de l’Union européenne, qui a débloqué un peu plus de 3 milliards dans le 10e FED pour soutenir le développement touristique du pays.
 
Mais pour l'utilisation du prochain FED, "la réflexion va sur un retour de ces financements sur les problématiques d’assainissement pour le soutien des communes qui vont avoir de grosses difficultés financières pour les investissements...", confie le président du Pays.
 
La journée de jeudi sera consacrée à une visite de terrain à Moorea (projet Integre du 10e FED régional) et le 17e Forum PTOM-Union Européenne est programmé pour vendredi, en présence la ministre des Outre-mer Annick Girardin.
 
Un débat avec les représentants des quatre pays de tutelle (la France, le Danemark, les Pays-Bas et le Royaume-Uni) aura alors lieu. Une rencontre à laquelle le Tavini Huiraatira compte s’inviter. Le parti prévoit une manifestation et un sit-in devant l’hôtel.
 
 
Rédaction web avec Tauhiti Tainiua-Mu San et Brandy Tevero
 






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | FenuaHeroes