SPORT

Boxe thaï - Aito Nui : Huirai O'connor et Benoît Radja remportent le championnat


Lundi 3 Décembre 2018 à 11:40

BOXE - Grosse effervescence samedi soir à la salle Fautua lors du Aito Nui. Ce rendez-vous incontournable de la boxe thaïlandaise a rassemblé une soixantaine de combattants. Les compétiteurs enchaînaient les combats par catégorie jusqu’en finale. Les meilleurs ont pu décrocher le titre de champion de Polynésie.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
L’une des finales de boxe thaïlandaise des plus attendues, celle des – 67 kg, avait lieu samedi 1er décembre à la salle Fautaua. Huirai O'connor affrontait Tautua Dauphin. Deux boxeurs aux styles bien différents s’opposaient : Huirai est un combattant confirmé dans la discipline du pied poing alors que Tautua n’évolue qu’en boxe anglaise, il est d’ailleurs vice-champion de Polynésie.

>>> Voir aussi : Vidéo - Une boxeuse polynésienne privée de combat à cause de ses implants mammaires

Dès le début, le boxeur a utilisé ses atouts du noble art avec des frappes puissantes qui mettaient en difficulté le sociétaire du Phoenix Fighting. Au deuxième round, Huirai est passé à la vitesse supérieure. Parmi les combinaisons pieds poings qu’il enchaînait, Huirai a placé quelques coups de coudes et de genoux, des armes redoutables qui caractérisent le Muay Thai. Huirai a continué son travail de sape et a terminé sur une frappe aux jambes qui a fait tomber son adversaire. Tautua a été compté à son tour : "C'était quand même difficile. Je n'ai pas l'habitude de boxer 4 rounds de 3 minutes" a-t-il expliqué par la suite.

Le boxeur est revenu au combat avec un sursaut d’orgueil. Tautua est sorti alors de sa zone de confort. Il a complété ses séries avec quelques coups de pieds et surtout des grosses frappes qui ont réussi à retourner la situation.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Les hommes se sont remis au combat et se sont rendus coups pour coups. L’ambiance atteignait son paroxysme. Au bout des 4 rounds de trois minutes, le duel est resté serré avec 2 comptés pour chaque partie. La décision des juges est finalement allée en faveur de Huirai O'connor qui est ainsi devenu le nouveau champion en titre.

Une autre finale d’envergure avait également lieu, celle en -71 kg : Benoit Radja a affronté Mika Herlaud. Les deux champions de la discipline ont fait monter la pression avec de superbes combinaison qui ont tenu en haleine le public. Au deuxième round, Benoit Radja a réussit à déstabiliser son adversaire sur des séries de coup de poing et de low-kick. La chute a été fatale pour Mika. Une vieille blessure au genou s’étant réveillée, le représentant du Team Arupa ne pouvait plus continuer le combat. Benoît Radja a finit par décroché un nouveau titre de champion.
 
Rédaction web avec Oriano Tefau







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Mai 2019 - 18:53 L'AS Vénus championne de la ligue 1

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Championnats du Monde U20 | Nescafé star | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes