SPORT

Billy Besson va participer à une nouvelle compétition de voile internationale


Jeudi 3 Janvier 2019 à 14:46 | Lu 241 fois

VOILE - Notre skipper local Billy Besson s’apprête à relever un nouveau défi dès le mois de février : le Sail GP, une course de F50, des catamarans qui peuvent atteindre plus de 50 nœuds.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Six nations (le Japon, la Chine, l’Australie, la Grande-Bretagne, les États-Unis et la France) s’affronteront sur cinq grands prix à travers le monde en février 2019 lors du Sail GP. "Cela risque d'être très spectaculaire !" confie notre skipper local. Le vainqueur empochera la bagatelle de 1 million de dollars. La première régate du Sail GP sera lancée le 15 février et les épreuves s’étaleront jusqu’en septembre avec la grande finale à Marseille. Les équipages sont déjà sélectionnés, et chaque skipper fait partie de l’élite internationale.

Billy Besson représentera l’équipage français aux côtés de 4 partenaires. Il est revenu un court moment au fenua pour passer des petites vacances en famille et pour retrouver le mana, avant de plonger dans le grand bain. Il rejoindra la métropole le 7 janvier avant de repartir au Portugal afin de s'entraîner en Nacra 17.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Le F50 est un catamaran de 15 mètres de long, équipé d’un foil lui permettant de survoler les flots, mais aussi d’atteindre une vitesse de plus de 54 nœuds. À la pointe de la technologie, le F50 est une machine surpuissante souvent apparentée à la Formule 1. Billy Besson occupera le délicat poste de barreur, une première pour lui. "J'ai 5 boutons, j'ai des manettes, au pied, j'ai 5 pédales... pour pouvoir régler le bateau comme je veux. Pour moi, c'est un nouvel apprentissage. Il faut rester fortement concentré sur le bateau, sur la façon de voler, d'aller le plus vite possible, tout en regarder les adversaires. Il faudra prendre des décisions rapidement car les bateaux iront très vite. La confiance est le maître-mot à bord" explique Besson.

L’année 2019 promet d'être intense pour notre skipper. Billy ne se limitera pas seulement au Sail GP, il convoite également une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo en Nacra 17 avec sa fidèle équipière Marie Riou.
 
Rédaction web avec Oriano Tefau






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018