SPORT

Beach-volley : les U18 à la conquête des championnats du monde scolaire


Vendredi 12 Avril 2019 à 15:15

COMPÉTITION - Le 24 avril se tiendront les qualifications pour les championnats du monde de beach-volley en U18 aux jardins de Paofai.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
En février, les finales USSP ont fait office de qualification pour les U14 et les U16 contrairement aux U18, qui eux, selon le règlement international peuvent faire une sélection des meilleurs joueurs de Polynésie. 

À quelques jours des qualifications pour les championnats du monde de beach-volley U18, les volleyeurs du lycée Aorai et Taaone peaufinent leur combinaison de jeu. Ils travaillent par exemple sur le concept de jeu serré. Matérialisé comme un triangle : les trois sommets sont les points de réception, de passe et d’attaque.

"Le triangle, c'est la distance à laquelle jouent les joueurs, et mettent un maximum de principe de jeu où on ne laisse pas de place au hasard : c'est-à-dire aussi bien la distance à laquelle on met la balle pour l'attaquant, aussi bien la hauteur, l'endroit où le joueur de balle peut mettre sa balle... tout ça, le partenaire doit être au courant avant" explique Patrick Frechet, responsable de la section sportive du lycée Aorai et Taaone.

Le binôme Keanu Riveta et Jean-Marc Tissot représentera quant à lui les lycées Aorai et Taaone. Quant à  Iakopo Tihoni, il s’est déjà qualifié pour les championnats du monde en U16, mais est présent pour aider ses camarades pendant ces stages de préparation. Le 24 avril, quatre équipes sont prévues pour la compétition.

côté de ça, on aura comme adversaires Taravao, Mahina, Uturoa et peut-être Papara. On attend donc entre 3 et 4 équipes. Si on n'a pas un niveau de jeu extraordinaire sur une équipe formée, et qu'on peut augmenter ce niveau de jeu en prenant le meilleur d'une équipe, et le meilleur d'une autre équipe, c'est ce qu'on fera. En fait, ce qu'on veut, c'est aller en Italie avec l'équipe qui aura les meilleures chances de médaille" poursuit Patrick Frechet.

Une fois qualifiés, les sélectionnés s’entraîneront une fois par semaine, jusqu’aux championnats du monde qui se dérouleront du 4 au 10 octobre en Sicile.
 
Rédaction web avec Oriano Tefau






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Européennes 2019 | Pharmacies et Médecins de Garde | Festival des îles | TAHITI VA'A 2018 | Beach soccer | FenuaHeroes