SPORT

Athlétisme : Titaua Juventin-Maurin reprend les rênes de la fédération


Dimanche 27 Mai 2018 à 11:27 | Lu 1305 fois

SPORT - Fin avril, le conseil fédéral de la fédération a été révoqué pour cause de mauvaise entente au sein de l'équipe en place. Une assemblée générale a été organisée vendredi dernier pour réélire les dirigeants. La liste de la présidente sortante a remporté ces élections.


Les membres du bureau lors de l'assemblée générale du 25 avril, lors de la révocation du bureau. (Source photo : fapf.pf)
Les membres du bureau lors de l'assemblée générale du 25 avril, lors de la révocation du bureau. (Source photo : fapf.pf)
En avril dernier, le conseil fédéral de la FAPF a été révoqué. Guy Ramond est devenu administrateur en attendant la tenue d'une nouvelle assemblée générale.

Celle-ci a eu lieu le 25 mai dernier dans l'amphithéâtre de l'IJSPF. Deux listes ont été présentées pour prendre les rênes de la fédération. L'une était conduite par la présidente sortante, Titaua Juventin-Maurin. L'autre avait à sa tête l'ancien trésorier de la FAPF, Moana Kervella.

La liste de la présidente sortante a été élue avec 28 voix contre 25 pour celle de Moana Kervella. Titaua Juventin-Maurin redevient présidente de la fédération.  Elle indique :

"J'espère que les autres contribueront tout de même au développement de l'athlétisme en Polynésie et que nous allons arriver à travailler ensemble."

La nouvelle présidente a prévu un programme de développement pour la discipline. Elle souhaite mettre l'accent sur la préparation des Jeux du Pacifique qui auront lieu en 2019 et sur les compétitions pour les jeunes. Elle prévoit de réorganiser des compétitions individuelles.

De son côté, la liste battue lors des ces élections est déçue et "inquiète" pour l'avenir. Pour autant, Moana Kervella, ne souhaite pas fonder une autre entité, comme cela s'est produit dans d'autres sports. Il souligne :

"Nous  n'avons pas d'autre choix que de continuer au sein de cette fédération. Nous n'allons pas faire comme les autres. Après, cela devient invivable."

Le conseil élu vendredi devrait être en place pour un an et cinq mois. Titaua Juventin-Maurin le sait :

"Il faudra prouver qu'on est capable."
Rédaction web







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 13:33 Vahine Fierro intègre le WCT

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018