SPORT

Athlétisme : Raihau Maiau vise les Jeux olympiques 2020


Lundi 27 Août 2018 à 12:20

PORTRAIT - Sacré champion de France Elite de saut en longueur l'an dernier, Raihau Maiau, originaire de Moorea, poursuit ses études en métropole. Il a l'intention de rester dans l'hexagone jusqu'aux Jeux olympiques de 2020 pour lesquels il compte bien représenter la Polynésie. Rencontre :


Raihau Maiau. Source photo : fapf.pf
Raihau Maiau. Source photo : fapf.pf
Dans la famille Maiau, on est plutôt sportif. Si son frère, Tim, s'est lancé dans le mannequinat, Raihau a lui décidé de suivre les traces de son père Timi Maiau, ancien champion de Polynésie de triathlon.  "J'ai découvert l'athlétisme au collège de Pao pao grâce a mon professeur de l'époque Tibault Cattiau, un ancien perchiste. C'est grâce lui, que j'ai pu participer pour la première fois à une compétition fédérale, se souvient Raihau. Mais depuis mon plus jeune âge, j'ai grandi dans une famille sportive (mon père a été champion de Polynésie en triathlon.) et j'ai moi-même touché à beaucoup de sport avant de découvrir l'athlétisme"

Médaillé d'or aux Jeux du Pacifique en 2015, Raihau a dû arrêter la compétition l'année suivante à cause d'une blessure au tendon d'Achille. Un an hors circuit, un coup dur pour le jeune homme : "Dans une saison prometteuse, se blesser juste avant les Jeux olympiques de Rio a rendu cette période vraiment difficile ... Mais ce n'était pas la première fois que je me blesse au tendon d’Achille. Ce n'était donc pas nouveau" 

>>> Lire aussi : Raihau Maiau, champion de France Elite avec un saut à 8.22m

Raihau profite de son année pour faire le point et fait un retour fracassant. En juillet 2017, il est sacré Champion de France Elite de saut en longueur. "J'ai pu revenir au plus haut niveau grâce au suivi médical reconnu apporté par le CERS de Cap Breton (Établissement de référence dans la rééducation des sportifs de haut niveau). Cette longue période de pause m'a enlevé cette pression compétitive à laquelle mon corps était confronté. C'est donc dans un nouvel état d'esprit que j'ai pu reprendre au mieux la compétition."

Lors du Championnat de France, le vent est trop favorable et la performance de Raihau n'est pas homologuée. Il ne peut participer aux Championnats du monde à Londres :  "Je donne toujours le meilleur de moi-même ce qui me permet de ne jamais rien regretter. Mais en tant qu'athlète, on a forcément la volonté d’être présent lors des grands rendez-vous".

> Objectif : jeux olympiques

Les 15 et 16 septembre prochains, Raihau participera en équipe de France au Décastar, une rencontre internationale d'épreuves combinées qui a lieu à Talence en métropole.

Prochain objectif : les Jeux olympiques de 2020.  "Je pense rester en métropole jusqu'au Jeux olympiques de 2020 a Tokyo et ainsi pouvoir représenter le Fenua lors de ces jeux", nous confie Raihau.

En parallèle de sa carrière sportive, le Polynésien suit des études en Staps à Toulouse. Il terminera cette année son master 2 en Entrainement et Optimisation de la Performance sportive. Avec son diplôme, il espère revenir à Tahiti pour promouvoir le sport. 


​Manon Della-maggiora

Vous avez du talent ? Vous connaissez quelqu'un qui mérite d'être connu ? Contactez-nous à redactionweb@tntv.pf ou via Facebook, en message privé.








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Février 2019 - 11:29 Handisport : du foot pour s'évader au quotidien

Mercredi 13 Février 2019 - 16:29 O’League : Tefana n’y arrive toujours pas…

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018