SOCIÉTÉ

Arue : L’école Tamahana remporte la tortue de Bronze et fait une proposition de loi


Vendredi 30 Mars 2018 à 14:28 | Lu 367 fois

ENVIRONNEMENT- Une classe de CM2 de l’éco école Tamahana située à Arue se lance désormais dans une proposition de loi sur l’installation de poubelles organiques.


En octobre est lancé un appel à candidatures dans le cadre du concours national du 22ème parlement des enfants. Titaina Cassel, professeur des écoles inscrit sa classe de CM2 à ce concours. « Ils étaient très motivés », affirme-t-elle. Sa classe a ensuite été sélectionnée et se retrouve alors parmi les 577 classes participantes au concours.

Ce travail de proposition de loi commence donc dès Janvier, Titaina et ses élèves se lance dans des recherches et étudient même les propositions de loi proposées les années précédentes. Ils envoient ensuite leur proposition de loi finale à la DGEE (Direction générale de l’Education et des Enseignements), le 21 mars. Pendant leur travail sur cette proposition de loi, l’école Tamahana toute entière remporte alors la Tortue de bronze pour leur travail et leurs initiatives sur le gaspillage alimentaire cette année.

Les élèves de cette classe de CM2, ont soumis une proposition de loi qui concerne l’installation de poubelles organiques dans les lieux privés et publics. L’idée du composteur au départ a été éloignée explique Teamanui Goulard, un élève de la classe.

« On a choisi les poubelles organiques dans les endroits publiques et privés, pour qu’ensuite les mairies viennent récupérer les poubelles et les mettent dans des composteurs de la mairie, car un composteur dans les espaces publics c’est gros et ça peut déranger, ça ne sent pas forcément bon. Donc c’est mieux d’avoir des poubelles organiques. »

La proposition de lois proposés par cette classe de CM2 comporte :
  • Mettre des poubelles organiques pour les déchets organiques dans des lieux privés et publics.
  • Les communes s’engagent à collecter les déchets organiques et les transformer en compost pour les espaces verts, publics ou à les revendre à des entreprises spécialisées.
  • Une journée nationale de la réduction des déchets est instaurée afin de sensibiliser le plus grand nombre au tri des déchets organiques.
  • Un label est créé afin de mettre en avant les écoles et les établissements publics et privés, lisent deux élèves de la classe.
4 propositions de loi seront ensuite sélectionnées, et une proposition sera choisie en mai.
 
Rédaction web 







Dans la même rubrique :
< >

Territoriales 2018 | SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | VA'A PORTRAITS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB