FAITS DIVERS

Arnaque Get easy : de nouvelles structures se créent


Jeudi 12 Février 2015 à 17:55 | Lu 5418 fois

Enquête. La gendarmerie met en garde les victimes de Get easy ainsi que le reste de la population du fenua qui pourrait être démarchée


Nous vous en parlions en novembre dernier : plusieurs familles polynésiennes ont été escroquées. Approchées pour investir dans des appareils de géolocalisation baptisés Get easy, elles avaient finalement perdu leur argent. Ce sont les banques qui avaient signalé au parquet d’importants transferts vers le Portugal et Macao. Une enquête a ensuite été ouverte  (lire ici). 
Les ventes en réseau ou ventes pyramidales de packs de géo-localisateurs ont été effectuées avec la complicité de promoteurs locaux, selon la gendarmerie. Le retour sur investissement promis était de... 300% sur un an. Le montant de la fraude a été estimé à environ 205 millions de Fcfp. 

Les premiers résultats de l'enquête ouverte par la section de recherche de Papeete ont conduit à l'interpellation de la "tête de réseau", une femme d'une cinquantaine d'années. Un promoteur et plusieurs protagonistes ont également été arrêtés.
"Des sommes, de l'ordre de plusieurs centaines de millions de Fcfp , qui étaient prêtes à partir ont été bloquées. Malheureusement, certains épargnants ont été floués", a annoncé le procureur José Thorel. L'enquête a permis de découvrir d'autres victimes de l'escroquerie qui se sont lourdement endettées. La victime qui a le plus perdu avait investi 5 millions de Fcfp dans Get easy...

La société, basée au Portugal, a rencontré des difficultés bancaires et quelques démêlés avec la justice. Les instigateurs de l'arnaque ont donc démantelé Get easy pour créer Igetmania. Les ex-adhérents de la société portugaise ont été une nouvelle fois sollicités pour participer à l'achat d'actions Igetmania d'une valeur de 200 euros (environ 20 000 Fcfp) pour "sauvegarder leurs investissements". 

Des réactions à cette manoeuvre se sont alors manifestées sur les réseaux sociaux. Un collectif de souscripteurs Get easy s'est mis en place, et une association dénommée Unasim propose aux victimes de l'arnaque une adhésion financière afin de mener une action judiciaire ou de négocier à l'amiable le remboursement des sommes investies. "Les sommes qui ont été perdues dans Get easy sont perdues sauf à ce que les autorités judiciaires, dans le cadre de l'entraide pénale internationale, puisse les récupérer par voie de saisie, ce qui est fort peu probable", déclare José Thorel. 

Ces collectifs et autres associations ne seraient donc que des arnaques, selon la gendarmerie. Elles auraient été mises en place par les leaders de Get easy pour leur permettre de poursuivre leur activité criminelle. 
"Aujourd'hui, les enquêteurs de la gendarmerie ont connaissance que de nouvelles structures, sous d'autres noms que Get easy, commenceraient à démarcher les épargnants polynésiens, donc tenteraient en réalité, de réitérer cette énorme escroquerie qui a été démantelée il y a quelques mois", explique le procureur de la République en Polynésie française. 

La gendarmerie met donc en garde les victimes de Get easy ainsi que le reste de la population du fenua qui pourrait être démarchée. "Le sigle Igetmania doit absolument attirer l'attention et faire l'objet d'une déclaration à la gendarmerie ou au Parquet, ainsi que l'association Unasime", prévient le procureur. De manière générale, "toute promesse de gain, de toucher un héritage, de toucher le gros lot à la loterie, doit être prise avec la plus grande vigilance. Et en aucun cas ne doit faire l'objet d'un virement par Western Union, ce qui est la meilleure façon de perdre son argent". Un autre élément permet de déceler une arnaque : les organisateurs sont toujours à l'étranger "de manière à échapper aux poursuites judiciaires françaises". 





Vos réactions
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

39.Posté par BLANK ATM CARD le 22/02/2018 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OBTENEZ UNE CARTE DE CRÉDIT QUI PEUT CHANGER VOTRE VIE POUR TOUJOURS

Nous sommes une équipe professionnelle de cardage avec un grand anneau autour du globe. Avec plus de 2 millions de guichets automatiques infectés par nos logiciels malveillants et nos skimmers, nous pouvons saisir les données de la carte bancaire qui incluent la piste (1) et la piste (2) avec la broche de la carte. Nous transformons ces cartes en clone en utilisant les données saisies dans de vraies cartes ATM qui peuvent être utilisées pour retirer à l'ATM ou glisser dans les magasins et les points de vente. Nous vendons et livrons ces cartes à tous nos clients et acheteurs intéressés dans le monde entier, la carte a une limite de retrait quotidienne de 5 500 $ à l'ATM et jusqu'à 2 500 $ de limite de dépenses en magasin.

Voici nos listes de prix pour les cartes ATM:
ÉQUILIBRE: PRIX

5 000 $ - 200 $
7 000 $ ---- 300 $
8 500 $ ----- 450 $
10 000 $ - 500 $
100 000 $ - 1000 $

Les prix comprennent les frais d'expédition et les frais, commandez maintenant: Contactez-nous:
americanewbllankatm@gmail.com

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES (FAQ)
Au cours du rendu de ces services, nous avons rencontré tant de clients avec des questions différentes, donc cela vise à répondre à quelques questions que vous pourriez avoir:

(1): Vendez-vous de l'argent?
Non, nous ne vendons pas d'argent. Si vous lisez notre message correctement, vous comprendrez comment tout cela fonctionne.

(2): Ce service / carte est-il disponible pour mon pays?
Oui, nos services / cartes sont disponibles dans le monde entier car nous allons le programmer avec des outils de piratage anticipés qui peuvent accéder à n'importe quelle banque dans le monde.

(3): Comment puis-je obtenir ma carte après les paiements?
Nous expédions par DHL ou agent personnel, l'expédition standard prend habituellement 3 jours. Tout ce dont nous avons besoin, c'est de vos informations personnelles.

Commandez maintenant, contactez-nous avec:
americanewbllankatm@gmail.com

OU WHATSAPP US :: +1 (409) 547-4163

38.Posté par PSLCC le 22/02/2018 04:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est probable que certaines personnes soient confrontées à des situations très délicates et ne savent à quel sein se vouer car celles-ci perdent de l’argent ou parfois toutes leurs fortunes juste parce qu’elles ont faits confiance à des gens qui sont supposés leur rendre service via internet. Cette forme de délinquance orchestrée souvent par des réseaux bien organisés et qui opèrent depuis l’Afrique avec la complicité parfois de certaines personnes en Europe, devient de plus en plus fréquente et les victimes n’ont souvent pas gain de cause malgré les nombreuses plaintes déposées dans les brigades proches de leur localité de résidence. Cette situation a fait l’objet de la quatrième réunion du groupe de travail d'Interpol pour les chefs des unités de cyber crime en Afrique et ceux de l’Europe ; qui s’est tenue du 11 au 13 octobre 2017 au Receptorium de l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaine Magnien. Une soixantaine de chefs de service de lutte contre la cybercriminalité étaient présents. Lors de la réunion, l'accent a été mis sur le renforcement des capacités et une coopération accrue dans les enquêtes de cybercriminalité à travers le monde afin que les réseaux des cybers criminels soient dénichés pour que les victimes qui ont porté plainte avec des preuves soient remboursées. A cet effet, une plateforme a été créée pour l’échange d’informations et pour l’amélioration des stratégies d’intervention. Les Officiers de Police Judiciaire et les Enquêteurs Spécialisés ont été formés spécialement au niveau de chaque unité pour recevoir les plaintes et les traiter au cas par cas selon chaque victime. Plus de souci à vous faire, être victime n’est pas une fatalité, sortez de votre mutisme et soyez rassurés, tous ceux qui ont perdus de l’argent sur internet et qui détiennent encore des preuves pouvant permettre aux ES et aux O P J de faire l’enquête et de mettre la main sur ces délinquants pour que vous soyez remboursés peuvent déposer leur plainte à nos différentes adresses.

Mails : contact_pslcc@europamel.net / contact_pslcc@africamel.net

Contacts : +336 668 516 791

NB : Les Enquêteurs Spécialisés en cybercriminalité et les Officiers Judicaires de Police recevront vos différentes plaintes et vous aideront pour que vous soyez remboursés.
Toutes plaintes qui ne seraient pas accompagnées des preuves qu’auraient demandées les ES et les OPJ ne seront pas traitées

37.Posté par PSLCC le 15/02/2018 06:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est probable que certaines personnes soient confrontées à des situations très délicates et ne savent à quel sein se vouer car celles-ci perdent de l’argent ou parfois toutes leurs fortunes juste parce qu’elles ont faits confiance à des gens qui sont supposés leur rendre service via internet. Cette forme de délinquance orchestrée souvent par des réseaux bien organisés et qui opèrent depuis l’Afrique avec la complicité parfois de certaines personnes en Europe, devient de plus en plus fréquente et les victimes n’ont souvent pas gain de cause malgré les nombreuses plaintes déposées dans les brigades proches de leur localité de résidence. Cette situation a fait l’objet de la quatrième réunion du groupe de travail d'Interpol pour les chefs des unités de cyber crime en Afrique et ceux de l’Europe ; qui s’est tenue du 11 au 13 octobre 2017 au Receptorium de l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaine Magnien. Une soixantaine de chefs de service de lutte contre la cybercriminalité étaient présents. Lors de la réunion, l'accent a été mis sur le renforcement des capacités et une coopération accrue dans les enquêtes de cybercriminalité à travers le monde afin que les réseaux des cybers criminels soient dénichés pour que les victimes qui ont porté plainte avec des preuves soient remboursées. A cet effet, une plateforme a été créée pour l’échange d’informations et pour l’amélioration des stratégies d’intervention. Les Officiers de Police Judiciaire et les Enquêteurs Spécialisés ont été formés spécialement au niveau de chaque unité pour recevoir les plaintes et les traiter au cas par cas selon chaque victime. Plus de souci à vous faire, être victime n’est pas une fatalité, sortez de votre mutisme et soyez rassurés, tous ceux qui ont perdus de l’argent sur internet et qui détiennent encore des preuves pouvant permettre aux ES et aux O P J de faire l’enquête et de mettre la main sur ces délinquants pour que vous soyez remboursés peuvent déposer leur plainte à nos différentes adresses.

Mails : contact_pslcc@europamel.net / contact_pslcc@africamel.net

Contacts : +336 668 516 791 / +336 0557 1478

NB : Les Enquêteurs Spécialisés en cybercriminalité et les Officiers Judicaires de Police recevront vos différentes plaintes et vous aideront pour que vous soyez remboursés.
Toutes plaintes qui ne seraient pas accompagnées des preuves qu’auraient demandées les ES et les OPJ ne seront pas traitées

36.Posté par Kelly VERNA le 12/02/2018 04:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut chers internautes,

Je suis Kelly VERNA, étudiante en BTS Assistant Manager à Saint-Etienne. Cette année, je dois effectuer un stage à l'étranger. J'ai donc décidé de partir à Malte avec 3 amis de ma classe. Nous avions trouvé un logement sur un groupe Facebook : "Français à Malte". Nous avions alors posté une annonce décrivant notre besoin de logement pour 2 mois : du 07 Mai au 11 Juillet 2017. Suite à cette annonce, nous avons été contacté par une femme s''intitulant "Lynn Michelle Tungate". Elle nous a proposé un logement à Malte, incluant des photos et vidéos. Suite à plusieurs échanges, nous avons signé un contrat qui est bien évidemment faux, malheureusement je l'ai remarqué trop tard. Suivant la procédure décrit dans le contrat, nous avons effectué un premier virement de 1000€ pour la caution, le 02 Mars 2017. Puis nous devions en suite régler le premier mois de la location ; 1000€. Un de mes 3 amis a effectué un virement de 250€ le 28 Mars 2017. Mes deux autres amis et moi-même devions effectuer chacune un virement de ce même montant. Soit 4 x 250€ = 1000€. Mais nous avons découvert avant qu'il ne soit trop tard, que, cette femme dénommée Lynn Michelle Tungate s'avère être une arnaque vivante. Nous avons découvert par le biais d'une amie de ma classe, à qui elle propose le même logement sous une adresse postale différente à chaque fois. Évidemment, elle change de compte Facebook pour ne pas se faire remarquer. Nous avons 2 RIB de comptes bancaires différents, le premier virement était sous le nom de "Abdulhayyu Hamisu Lawal" étant dans une banque "Deutsch Bank" à Mannheim, Allemagne. Le deuxième virement, fait par mon ami, était sous le nom de "Lynn Michelle Tungate" dans la banque "Santander Consumer Bank" à Mannheim également. Pour arrêter cette saigné nous avions donc contacté un officier de police judiciaire qui nous a aidé à déposer une plainte au niveau de l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL. A notre grande surprise c’est un groupe d’escrocs dont certains sont en Afrique et d’autres en Europe et qui opèrent en synergie, mais grâce aux informations que nous détenons, ce réseau a été détecté et nous avons été remboursées. Nous ne sommes certainement pas ses premières victimes donc nous demandons à toute personne victime d’une quelconque arnaque sur internet de contacter cette Organisation pour que justice soit faite.

Contacts téléphoniques : +336 0557 1478 / +229 6461 8125

Email : oipc_interpol@hotmail.com / oipc_interpol15@yahoo.com

Merci pour votre lecture,

35.Posté par DOUGLASS le 01/02/2018 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mes salutations à vous,
Je m'appelle Pierre DOUGLASS, je suis sur ce forum pour partager mon expérience avec vous. Le mois dernier j'avais répondu à une annonce de location de villa sur le site d’Airbnb. Une certaine Elodie ROUY avait pris contact avec moi pour m’expliquer clairement la procédure pouvant aboutie cette location. Elle m’avait rassurée que la villa était disponible. Le paiement devrait se faire via Airbnb. J'ai donc reçu ensuite un mail de : airbnb@france-reservation.com, une facture contenant toutes les coordonnées, y compris l'en-tête d’Airbnb avec les frais de gestion qui s’élève à 303 euros sur les 5040 euros que valait les 2 semaines de location, également accompagné d'un RIB avec comme destinataire Airbnb. Faisant foi à cette structure, J'ai donc procédé au virement afin de m'assurer de la réservation. J'ai reçu ensuite une relance qui m’informait que le virement n'était pas effectué. J'ai contacté ma banque qui me confirmait que le virement a été effectué. J’ai appelé Airbnb en direct, et là j'apprends qu'aucune réservation n'a été faite et que je suis victime d'une arnaque. Comment Airbnb a pu autoriser cette annonce qui était contraire à leurs conditions? Aussi plusieurs choses me contrarient sur ce dossier. Je me suis rapproché de la brigade la plus proche de moi qui m’orienta vers l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL installée en Europe et en Afrique, spécialisée dans les dossiers de cybercriminalité et autorisée par le Décret n° 2009-1098 du 4 septembre 2009 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et (OIPC-Interpol). Apres le dépôt de ma plainte un officier a donc pris mon dossier en charge et grâce à tous les mails, échange, et le lien de l'annonce ainsi que le numéro de l’annonce que j’avais en ma possession, ils ont pu mettre la main sur mes escrocs et ils ont été présentés à la justice et j’ai été remboursé et dédommagé. Je prie toute personne ayant été victime d’une arnaque de contacter cette Organisation afin qu’elle puisse vous aider à retrouver vos escrocs

Email : oipc_interpol@hotmail.com / oipc_interpol15@yahoo.com

Contacts téléphoniques : +336 0557 1478 / +229 6461 8125

Cordialement à vous

34.Posté par SCOCI INTERPOL le 27/01/2018 05:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A votre attention svp aide aux personnes victimes d'arnaques sur internet
une association dénommé CHONU (Cyber-Harcèlement de l'Organisation des Nations Unies) en collaboration avec la France et quelques pays d’Afrique dans le monde disponible
Contacter : Telephone : EUROPE : +33644698567 / AFRIQUE : +22962405867
Email : gouvern.int@europamel.net / chonu.office@europamel.net

33.Posté par aubinfortier le 23/01/2018 03:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chaque mois nous recevons plus de deux milles signalements d’arnaque. Le nombre de victimes ne cesse d’augmenter et les arnaques sont de plus en plus sophistiquées. Afin de partager avec vous notre expertise, nous avons mis en place un service téléphonique dédiés aux arnaques. Le service téléphonique arnaque.telfr est accessible 24h/24 et 7j/7.Téléphonez au 0644 664 027 ou +229 94 262 434 .Le temps d’attente pour ce service est de zéro minute .Appelez le 0644 664 027 ou +229 94 262 434.Ce service téléphonique indépendant est basé aussi bien en Europe qu’en Afrique. Obtenez des conseils par téléphone.
Vous pouvez contacter nos services en utilisant les coordonnées ci-dessous. Votre message sera transmis au service compétent, mais il nous est impossible de répondre à toutes les demandes à part celle des personnes victimes d’arnaque avec preuve à l’appui.

ARNAQUE.TELFR@GMAIL.COM / 0644 664 027 ou +229 94 262 434

32.Posté par OCLCTICBEFTI le 18/01/2018 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il nous a été donné de constater la recrudescence de nombreuses attaques ciblant les particuliers mais aussi les entreprises et les administrations. Elles visent à obtenir des informations personnelles afin de les exploiter pour arnaquer, portant préjudices aux internautes. Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s'épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que la « toile » reste un espace d'échanges et de respect. Pour remédier à ces pratiques malsaines, l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) et la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (BEFTI) créés par les pouvoirs publics sont à la disposition des populations victimes de toutes les formes de criminalité sur internet. Une vaste campagne d’arrestation des escrocs est initiée par les services compétents au début de cette nouvelle année afin que les victimes soient remboursées. Alors nous exhortons toutes les victimes de différentes sortes d’arnaque qui ont des preuves probantes à nous contacter pour déposer plainte. Une seule adresse pour signaler que vous êtes victimes d’une arnaque.
ADRESSE MAIL : oclcticbefti@cyberservices.com

31.Posté par BALLESTRAZZI le 18/01/2018 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour ou bonsoir cela dépend de l’heure à laquelle vous me lisez, je me nomme Mireille BALLESTRAZZI d’obédience catholique née le 26 Octobre 1958 d'origine Française. Je vous contacte sur ce forum parce que je désire faire une chose très importante. Cela vous semblera un peu suspect parce que vous ne me connaissez pas et que je ne vous connais pas. Je souffre d'un cancer du cerveau qui est à une phase terminale, mon Docteur vient de m'informer que mes jours sont désormais comptés à cause de mon état de santé grabataire. Les analyses et scanners ont révélés une sorte de boule qui se trouve actuellement dans ma cage cérébrale. C’est un mal que je traine depuis plus de 4 ans. Je suis veuve et je n'ai pas eu d'enfant. Je prévois faire une donation de tous mes biens. J'ai vendu déjà tous ces biens ainsi la compagnie d'exportation de bois basée en Afrique précisément au Gabon que j’ai hérité de mon mari après son décès. Suite une longue réflexion j’ai donc décidé de mettre cet argent à la disposition des associations distinctes, des centres d'aides aux orphelins et des enfants de la rue. Je veux être utile à quelque chose avant de mourir. Que toute personne de bonne moralité et ayant la crainte de Dieu et désireuse de m’aider à réaliser ce projet me contacte à mon adresse mail. Je dispose actuellement sur un compte OFFSHORE une somme de 1.350.000,00 € que je mettrai à la disposition de cette personne sans rien demandé en échange afin que cette dernière puisse réaliser le rêve de ma vie. Je souffre énormément et j'ai très peur, je n'arrive pas à dormir la nuit comme le jour puisque je ne veux pas mourir sans avoir aidé les enfants que j’ai tant voulu avoir dans ma vie. Veuillez bien vouloir me contacter directement dès que possible e à mon courrier électronique qui est ballestrazzi_mireille@yahoo.com puisque c'est ce courrier électronique que je consulte en général. Que la Paix et la miséricorde de Dieu soient avec vous. Aidez-moi et vous serez comblés

Mme Mireille BALLESTRAZZI

courrier électronique : ballestrazzi_mireille@yahoo.com

30.Posté par BCRCIDCPJ le 18/01/2018 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers victimes de différentes sortes d’arnaque,
La lutte contre la cybercriminalité constitue un enjeu juridique et économique considérable pour la République Française. Le développement des nouvelles technologies et la révolution numérique n’ont fait qu’accentuer ce risque auquel les paisibles citoyens sont désormais confrontés. Le montant des préjudices causés par ces différentes sortes d’arnaque a explosé ces dernières années et proviennent de l’Afrique en général. Nous avons constaté que les potentielles victimes de cette délinquance sont pour la plus part les internautes et les entreprises. Dès lors, une seule politique globale de cyber sécurité permettrait de sensibiliser les victimes au phénomène de cybercriminalité et d’y apporter une réponse non seulement technique mais également juridique. La Direction Centrale de la Police Judiciaires (DCPJ) dispose désormais de la Brigade Centrale de Répression de la cybercriminalité Informatique (BCRCI) pour les enquêtes à caractère national ou international. Pour être plus efficace une base a été installé en Afrique pour accélérer les enquêtes et dénicher les nids de ces hors la loi et leur appliqué la dernière rigueur de la loi afin les victimes soient remboursées. La (BCRCI) invite toutes les victimes détenant des preuves à venir porter plainte afin que justice soit rendue
Adresse mail : bcrci@email.com / bcrci@francemel.fr / bcrci@hotmail.com

29.Posté par SCOCI INTERPOL le 15/01/2018 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Info urgent aux victimes d'arnaques sur internet

Email : cellule-antifraude@cyberdude.com / chonu.office@europamel.net

La Suisse en collaboration avec la France et quelques pays d’Afrique dans le monde disposent depuis le début de l’année 2016 et 2017 un organisme dénommé CHONU (Cyber-Harcèlement de l'Organisation des Nations Unies) basé en France et quelques pays d'Afrique dans le monde et en collaboration avec la gendarmerie française a enregistré un nombre considérable de plaintes d’où certains escrocs arnaquent nos paisibles population à travers des sites de rencontre et d'annonce sur internet. Désormais, la Suisse propose aux personnes victimes d'arnaques "souhaitant signaler l'existence de sites Internet suspects" un point de contact central : le CHONU (Cyber-Harcèlement de l'Organisation des Nations Unies) sur Internet. Les activités de recherche, de suivi et d'analyse du Service ont officiellement débuté le 1er janvier 2017, a signalé à la presse Philippe KRONIG, membre de la police fédérale suisse avec la participation du directeur général de la police national mr Cedric , créé sur l'initiative du Département fédéral de justice et police (DFJP) et de la Conférence des chefs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le CHONU fait partie de l'Office fédéral de la police (fedpol.ch). Ce service est chargé d'effectuer des recherches sur votre individu d’escroc visant à "déceler les infractions commises via Internet". Alors si vous avez été arnaqué sur la toile d'une : grosse somme d'argent, d'achats non conformes à la photo, de virement bancaire, de chantage sur le net, de faux maraboutage et faux compte , PAYPAL,de fausses histoire d'amour pour soutirer de l'argent, de vente de voiture, de gay et lesbienne et de faux tirage a la loterie ..etc. Les activités du Service de coordination sont fondées "sur un arrangement administratif conclu entre la Confédération et les cantons". Vingt-quatre cantons ont pour l'heure, accepté de soutenir financièrement la cellule a précisé Philippe KRONIG,à l'exception notable de Zurich, le plus grand canton suisse. Doté d'un budget annuel de 1,3 million de francs suisses,soit environ 0,88 million d'euros, le CHONU dispose d'un effectif réduit de moins de 10 personnes qui sera rembourser du double au triple chaque payant.

Téléphone : EUROPE : +33644698567 / AFRIQUE : +22962405867

Email : cellule-antifraude@cyberdude.com / chonu.office@europamel.net

28.Posté par enqueteurcsi le 11/01/2018 04:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des escroqueries ont lieu sur le net, dont la provenance est difficile à déterminer, mais qui mettent notamment en cause des jeunes filles présumées russes. Le plus souvent, ces jeunes filles n’existent que dans l’imagerie que les escrocs mettent en ligne à partir de serveurs disséminés dans plusieurs pays. Pour répondre à deux questions récurrentes, sachez notamment qu’aucune réglementation n’exige la production par l’invitée à la frontière d’une somme d’argent pour un montant quotidien calculé en fonction du nombre de jours de voyage. Une escroquerie largement répandue consiste également pour l’invitée à faire croire qu’elle encourt une forte amende de la douane pour avoir tenté d’emporter avec elle une œuvre d’art destinée à être offerte en cadeau à son invitant. Si vous avez été contacté, et subi de préjudice, vous pouvez signaler auprès de l’Office Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité. Pour tous types d’arnaque portez plainte uniquement si vous avez perdu de l’argent. Rien ne sert de porter plainte pour un simple courriel frauduleux auquel vous n’avez pas donné suite : vous ne feriez qu’embouteiller les services de police judiciaire. Notez cependant que les chances de récupérer la somme qu’on vous a volée sont très fortes si vous fournissez toutes les preuves fiables pour le bon déroulement de l’enquête et la constitution du dossier d’arnaque. Auprès de qui porter plainte ? En France, vous devez obligatoirement porter plainte auprès de l’Office Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité (ORRCC). Demandez à parler à un Enquêteur Spécialisé Criminalité Informatique (ESCI), par e-mail à l’adresse suivante :

orrcc@outlook.fr / orrcc@net-c.fr

Attention : l’ORRCC traite tous les affaires courantes d’escroqueries par Internet. Aussi nos services sont entièrement gratuits.

27.Posté par enqueteurcsi le 10/01/2018 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est possible que vous fassiez face à des comportements suspects, auquel cas il n’y a pas lieu de déposer une plainte mais qu’il est important de signaler. Mais si vous êtes vraiment victime d’une arnaque financière, le dépôt de plainte s’impose, L’Unité Spéciale de Lutte Contre la Cybercriminalité en sigle (USLCC) en collaboration avec l’Interpol mondial reçoit vos plaintes afin de les analyser pour vous rendre justice et que ces hommes sans foi ni loi soient punis conformément à la loi (321-1,314-1 du code pénale) en vigueur pour ces types d’infractions. Nous recevons vos plaintes aux adresses mails suivantes :

Email : c.uslcc@outlook.fr / contactinterpolmondial@gmail.com

Un inspecteur général de police judiciaire prendra contact avec vous dès réception de votre plainte et vous donnera les démarches à suivre pour l’arrestation de vos escrocs et la suite de la procédure judiciaire afin que justice soit rendue et que vous soyez dédommagé.

26.Posté par contactip01 le 05/01/2018 04:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AVIS TRES IMPORTANT AUX PERSONNES VICTIMES D’ARNAQUE SUR INTERNET
Vu les nombreuses plaintes sur les forums et témoignages des victimes d'arnaques, nous constatons que ces derniers temps, il y a des victimes tous les jours et nous sommes sûr que d’autres se font avoir et ne disent rien par honte. Il faut absolument que toutes les victimes d’arnaques sur internet portent plainte. En ligne, cela ne prend que 5 minutes et la confirmation de la police Interpol n’est pas compliquée.IL FAUT LE FAIRE…
E-mail : servicepolice_interpol@hotmail.com
Bien sûre nous seront à l’écoute pour des solutions adéquates.
Bon courage.

25.Posté par phillipe.parzy le 27/10/2017 04:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut très chère/cher,

Je suis désolé de vous importuner avec mon message. Je me nomme Phillipe PARZY.
La raison qui me pousse à vous contacter est la suivante : je voudrais passer par ce canal pour faire une œuvre de charité. C'est une sorte de donation dont le montant s'élève à 600.000.00 € (Six cent mille euros ) environs .Ma situation matrimoniale est telle que je n'ai ni femme ni enfants ou encore moins une famille qui pourrais bénéficier de cet héritage, et je souffre présentement d'un cancer en phase terminale, je suis donc condamné à une mort certaine, je voudrais de manière gracieuse et dans le souci d'aider les enfants démunis léguer le dit héritage pour réaliser cette œuvre de charité.

Je vous prie d'accorder une oreille très attentive à ma proposition car je compte sur votre bonne volonté et aussi au bon usage de ces fonds pour cette œuvre humanitaire.

Merci de bien vouloir me répondre fraternellement à mon adresse suivante : philippeparzy@outlook.fr

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

SOCIÉTÉ | VA'A PORTRAITS | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017