SOCIÉTÉ

Aranui V : déjà un an de croisiere


Dimanche 12 Février 2017 à 15:41 | Lu 3674 fois

NAVIGATION - L' Aranui V poursuit son rêve Marquisien. Depuis un peu plus d'un an, le cargo mixte séduit une clientèle toujours accrue. La compagnie de transport maritime offre plus de confort avec une montée de gamme des cabines. Le concept initial d'un voyage au rythme de la vie des îles reste inchangé...


Image : Thomas Chabrol
Image : Thomas Chabrol
Il rapporte du Soleil à chaque retour de voyage selon ses passagers : l'Aranui V est de retour de sa première rotation de l'année entre Tahiti et les Marquises . Le bateau entame sa deuxième année d'exploitation avec un rythme plus soutenu. 19 voyages sont prévus pour 2017 - c'est deux de plus que l'an dernier - pour transporter du fret et développer la croisière touristique."Nous avons fait un petit pari, c'est de remplir les nouvelles cabines que nous avons mis en place. Le pari est gagné. Il y a eu une évolution : les passagers veulent voyager comme des globe trotters ou des aventuriers, mais... avec un certain confort", indique Romina Wong, employée de la compagnie. 

La capacité de remplissage a elle aussi augmenté . 3000 passagers ont navigué sur l'Aranui III en 2015, 3500 en 2016 avec son grand frere, le V. La compagnie vise plus grand pour répondre à la demande du marché. 60 % de cabines luxueuses, avec des balcons pour satisfaire la clientèle. Et a peine arrivé à quai, il faut déjà préparer le prochain départ. "Là, on est au deck VII il y a des suites royales, il y en a deux, dix suites premium et trois de luxe", raconte Hélène, employée sur le navire. 
 

Image : Thomas Chabrol
Image : Thomas Chabrol
Apres un an de mise en service, l'Aranui 5 vogue toujours sur les flots d'un concept qui a fait la réussite de la compagnie. Les clients repartent avec le sourire et un pincement au cœur de voir déjà la fin de leur aventure Marquisienne : "Là, on vit avec les jeunes du pays, avec les jeunes qui travaillent sur le bateau. Il y a de la chaleur humaine, et nous sommes contents parce-qu'il n'y a pas de tenue vestimentaire exigée à bord", racontent deux passagers. 

Clé du succès de cette croisière unique: la proximité entre passagers et marins. A chaque escale, Les touristes sont les témoins directs du quotidien des habitants des îles, qui vivent au rythme des déchargements de marchandises.

Un dernier au revoir de la part de cette clientèle internationale... pendant que le sur le quai, les marins s'affairent à décharger barges et conteneurs. Le bateau repartira dans 6 jours pour une nouvelle rotation.  
 
Propos recueillis par Thomas chabrol 







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017