SOCIÉTÉ

Alimentation : les prix ont augmenté de 1.8% en 2017


Vendredi 18 Mai 2018 à 14:25 | Lu 225 fois

ECONOMIE - En 2017, en moyenne annuelle, les prix ont augmenté de 0,5 % en Polynésie française, selon la dernière publication de l'ISPF. Les prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+ 1,8 %) contribuent principalement à cette hausse.


Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Archives Tahiti Nui Télévision
En 2017, les prix progressent en moyenne annuelle de 0,5 %, après deux années de baisses consécutives. Cette situation résulte principalement de la hausse des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+ 1,8 %). L'augmentation des prix des produits alimentaires s'est diffusée dans l’hôtellerie restauration dont l’accroissement des prix a contribué pour 0,1 point à l’évolution globale. 

Le renforcement de la fiscalité pesant sur les Tabacs mise en œuvre sur la première moitié de l’année explique l’augmentation des prix des boissons alcoolisées et tabacs (+ 0,2 point d’indice).

Parallèlement, l’allègement de la fiscalité pesant sur l’habillement se traduit par une diminution des prix en 2017 (- 0,1 point d’indice).

La division communication contribue à réduire l’inflation (- 0,1 point d’indice) en lien avec la concurrence dans le secteur (téléphonie et internet).

Alimentation : les prix ont augmenté de 1.8% en 2017
En 2017, les prix dans la division Transports diminuent légèrement (- 0,1 % en moyenne annuelle). Le cours mondial du kérosène s’est renforcé sur la seconde moitié de 2017, ramenant le cours moyen à son niveau de 2015. 
​Cette hausse des prix des carburéacteurs n’a pas été répercutée sur les tarifs de Transport aérien de voyageurs qui baissent de 0,6 %. Toujours en 2017 dans la division Transports, l’allègement de la fiscalité sur les bicyclettes engendre une baisse des prix de 12,1 % en moyenne annuelle pour ce groupe de produit.

Les prix dans la division Logement augmentent légèrement en 2017 (+ 0,1 % en moyenne annuelle). Les Loyers d’habitation, en hausse de 0,5 %, contribuent à cette augmentation. Les tarifs des Services relatifs au logement progressent de 1,5 % en moyenne annuelle en raison essentiellement de la hausse de 21 % des tarifs d’Assainissement. Le renforcement du cours du pétrole en 2017 n’a pas été répercuté ni sur les tarifs de l’électricité, ni sur les prix des carburants.

L’indice ouvrier croît légèrement entre 2016 et 2017 (+ 0,6 % en moyenne annuelle). Cette progression très légèrement supérieure à celle de l’indice général tient au poids qu’occupe l’alimentation dans le panier de consommation des ménages ouvriers. Les divisions qui contribuent le plus à la variation de l’indice ouvrier sont les mêmes que celles qui impactent l’indice général. Ainsi en 2017, la hausse des prix des Produits alimentaires et boissons non alcoolisées contribue pour 0,5 point d’indice à la progression de l’indice ouvrier. Les faibles variations des prix des Transports et du Logement expliquent l’évolution similaire de l’indice général et de l’indice ouvrier.








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 18:05 Les cas de dengue et de diarrhée en baisse

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018