SOCIÉTÉ

Aides au solaire : les professionnels s'interrogent sur leur efficacité


Vendredi 2 Mars 2018 à 15:43 | Lu 837 fois

ENVIRONNEMENT – Depuis octobre dernier, le Pays a mis en place des aides pour permettre aux particuliers d’investir dans des panneaux solaires. Mais selon les professionnels, installés au salon de l’habitat, les conditions pour les obtenir sont trop restrictives.


(Crédit photo: DR)
(Crédit photo: DR)
En octobre 2017, le Pays a annoncé la mise en place d’aides pour investir dans le solaire. Objectif : encourager les particuliers à produire eux-mêmes leur énergie à partir du solaire. A l’heure actuelle, seulement 5% de l’électricité vient des panneaux photovoltaïques.

Le gouvernement espère atteindre 50% d’énergies renouvelables dans sa production d’énergie en 2020. Cet objectif semble difficile à atteindre.

D’une valeur de 100 000 à 600 000 Fcfp, ces primes aux panneaux solaires ne sont allouées que sous certaines conditions. Quatre mois après leur mise en place, les professionnels estiment que celles-ci sont trop restrictives. Vetea Liauzun, patron de Pacific self energy, souligne : "C’est une aide qui aurait pu être intéressante car elle va jusqu’à 600 000 Fcfp. Mais les contraintes imposées sont un peu difficiles. Il faut fournir un titre de propriété et beaucoup de nos clients dans les îles sont en indivision."

Vetea Liauzun, gérant de la société Pacific Self Energy


Même constat du côté d’un concurrent. Johnny Che Fat est le gérant de Vsolar. Peu de ses clients ont pu bénéficier des aides pour leurs installations. Il analyse : "Ce sont des aides pour les riches, mais pas pour les petits Tetuanui ! Les aides ne s’appliquent que pour les très gros investissements mais les gens qui en ont besoin ne peuvent pas investir autant… "
 

Johnny Che Fat, gérant de Vsolar


Pour les deux chefs d’entreprise, il faudrait que le gouvernement revoie les conditions d’attribution. Vetea Liauzun prône un assouplissement des règles pour permettre aux familles dans l’indivision de pouvoir bénéficier de cette aide financière.
"Il faudrait un assouplissement des règles en tenant compte de la réalité sur le terrain. Beaucoup de gens sont en indivision et il faudrait faire quelque chose de plus souple."









Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Décembre 2018 - 17:34 Inauguration de l'immeuble Tua Rata à Faa'a

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018