TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Aide à l’investissement des ménages : le Tapura promet une augmentation de la dotation s’il est réélu


ECONOMIE – Le fonds du dispositif pour l’année 2018 est épuisé. De nombreuses familles, prêtes à investir dans l'immobilier ou à faire des travaux de rénovation, doivent attendre que celui-ci soit de nouveau abondé. En marge du conseil des ministres, Jean-Christophe Bouissou a fait le point sur les intentions du gouvernement quant à l’aide à l’investissement des ménages.


(Archives TNTV)
(Archives TNTV)
La grogne monte chez les particuliers. Depuis plusieurs jours, sur les réseaux sociaux, les questions abondent pour savoir quand seront à nouveau disponibles les soutiens financiers de l'aide à l’investissement des ménages.

Le dispositif, créé en 2014 et modifié en 2017, a pour objectif d’encourager les ménages à devenir propriétaire et à financer des travaux d’aménagement ou de rénovation. Les aides disponibles peuvent aller jusqu'à quatre millions de francs selon les situations.

Problème : le fonds de 300 millions de francs prévu pour 2018 est épuisé. De nombreux dossiers sont bloqués aux portes des banques. Pour le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, cela témoigne de l’intérêt d’un tel dispositif. Il explique :

« Manifestement, on s’aperçoit que 300 millions de francs ne suffisent pas pour garantir la pérennité de l’AIM. Mais c’est la même enveloppe que celle consacrée en 2017. On voit un engouement au niveau de la population. Certainement parce qu’elle a plus confiance pour se lancer dans la contraction d’emprunts sur une longue durée…»

Jean-Christophe Bouissou a assuré que si le Tapura Huira’atira était réélu, le dispositif serait pérennisé. La majorité souhaite venir l’abonder d’une aide supplémentaire. Le ministre ajoute :

« Nous avons pris la décision, si nous sommes élus, si Edouard Fritch reprend les rênes du Pays, de consacrer une dotation financière supplémentaire qui doit être votée par l’assemblée courant juin. S’agissant des autres groupes politiques, personne ne s’est engagé sur la pérennisation de ce dispositif. C’est peut-être aussi une explication à cette accélération de la volonté des familles à procéder à la construction de leur logement en bénéficiant de cette aide […] »

Pas de précision quant au montant de cette dotation supplémentaire. Le ministre du Logement a indiqué qu’elle devait être décidée suite à une étude menée par la direction générale des affaires économiques. Jean-Christophe Bouissou précise :

« Tout cela est hypothétique sur le fait que c’est un gouvernement favorable d’Edouard Fritch qui pourrait mettre cela en œuvre si la population lui accorde sa confiance. » 

Est-ce un appel aux électeurs ? Pour le porte-parole, il s’agit d’une simple précision quant à un dispositif « qui semble important pour la population. »
Rédaction web




Mercredi 2 Mai 2018 à 15:44 | Lu 285 fois






Territoriales 2018