SOCIÉTÉ

Affaire JPK : « le procès aux assises aura lieu » selon l'avocat de la famille


Samedi 16 Décembre 2017 à 08:00 | Lu 1729 fois

DISPARITION – 20 ans après la disparition de l’ancien rédacteur en chef des Nouvelles de Tahiti, Jean-Pascal Couraud, les avocats de la famille et des trois personnes mises en examen dans le dossier livrent leur sentiment sur cette affaire.


20 ans que les proches de JPK attendent de savoir ce qu’il s’est passé dans la nuit du 15 au 16 décembre 1997. Au cimetière de la pointe des Pêcheurs, à Punaauia, une tombe dénote par les autres. Aucun corps ne repose sous celle de Jean-Pascal Couraud.

La famille a érigé cette sépulture pour avoir un endroit où se recueillir. Dans l’espoir qu’un jour, la lumière soit faite sur cette histoire.

Depuis l’ouverture de l’enquête en 2004, de nombreux rebondissements ont jalonné ce chemin vers la vérité. Certains proches ont perdu confiance et n’y croient plus. D’autres, au contraire, pensent qu’un jour le mystère de l’affaire JPK n’en sera plus un.
 
C’est le cas de l’avocat de la famille de Jean-Pascal Couraud, maitre James Lau. Le pénaliste estime qu’après des années d’attente, l’enquête est sur la bonne voie :

« Pendant des mois, voire des années, nous n’avons pas cherché à savoir s’il s’agissait d’un crime. […] Je dirais que nous sommes dans une période où la conscience a changé. Les enquêteurs savent que depuis le début, nous avons mis le dossier sur un mauvais rail. »

Maitre Quinquis, avocat de deux ex-membres du GIP mis en examen, assure de son côté que ses clients n’ont rien à se reprocher. Le bâtonnier estime que toute cette affaire est un « scandale judiciaire ». Selon lui, les éléments à l’encontre des mis en cause sont loin d’être probants. Il reste confiant quant à l’avenir :

 « Je pense que le taux de probabilité pour qu’il y ait renvoi de mes clients aux assises avoisine le zéro. »

Maitre Quinquis n’exclut pas que d’autres investigations soient en cours dans ce dossier.

En 2015, la famille espérait assister à un procès aux assises dans le courant de l’année 2016. Il n’en a rien été. Mais leur conseil se veut optimiste. Sans préciser de date, maitre Lau avance :

« La famille demande un procès aux assises. Le procès aux assises aura lieu. Ce jour-là, nous saurons : qui a commis et ceux qui ont su et qui se sont tu. »

L’affaire JPK arrivera-t-elle enfin, 20 ans après, à un dénouement ?
 
Amélie David avec J-B Calvas










Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Janvier 2018 - 19:36 Le rapport qui dérange

Samedi 20 Janvier 2018 - 12:33 Le Fare Manihini n'est plus

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2018 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017