FAITS DIVERS

Abus de vulnérabilité : peine réduite pour Me Loyant en appel


Jeudi 25 Janvier 2018 à 09:40 | Lu 690 fois

JUSTICE - Les faits ont été requalifiés en "abus de vulnérabilité". Me Loyant écope finalement de 18 mois de prison avec sursis, 10 millions de Fcfp d'amende et 1 an d'interdiction d'exercer à compter d'aujourd'hui.


Archives Tahiti Nui télévision
Archives Tahiti Nui télévision
L'affaire a fait grand bruit : un avocat condamné au pénal pour escroquerie. En décembre 2016, le tribunal correctionnel a condamné Me Bruno Loyant à 4 ans de prison avec sursis, 3 ans de mise à l'épreuve, 5 millions de Fcfp d'amende et 6 millions de dommages et intérêts...
L'avocat avait escroqué deux frères victimes de violences au sein de leur famille. Me Loyant était parvenu à leur obtenir d'importants dommages et intérêts :  36 millions de Fcfp. Mais il avait réclamé 40% d'honoraires. Une "rémunération" jugée excessive.  

Me Loyant a fait appel de la décision du tribunal. Les faits ont été requalifiés en "abus de vulnérabilité". Ce jeudi, la peine de départ a finalement été réduite. Me Loyant a été condamné en appel à 18 mois de prison avec sursis, 10 millions de Fcfp d'amende et 1 an d'interdiction d'exercer à compter d'aujourd'hui. L'avocat condamné n'a pas souhaité réagir. 
 
Rédaction web 








Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Mai 2018 - 18:24 La petite Christelle a été retrouvée

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB