SPORT

A Nazaré, Tikanui Smith s’offre une vague de 15 mètres et quelques frayeurs


Vendredi 20 Avril 2018 à 10:33 | Lu 3456 fois

SURF – Le surfeur originaire de Moorea était au Portugal en début de semaine. Dans un récit rapporté par le blog Sud Ouest, il explique «avoir failli y passer».


A Nazaré, Tikanui Smith s’offre une vague de 15 mètres et quelques frayeurs
Tikanui Smith revient d’une séquence de surf riche en émotions comme le rapporte La Dépêche de Tahiti dans son édition de vendredi. Mardi et mercredi derniers, il était sur le spot de Nazaré, à Praia do Norte au Portugal. Arrivé le lundi, il s’est empressé de monter sur sa planche de surf pour tenter les « big wave ». Il n’a pas été déçu.

 Le blog du journal Sud Ouest spécialisé dans le sport de glisse cite le surfeur :

« Vers 13 heures, les vagues ont commencé à devenir énormes, environ 10 à 12 mètres. Et elles ont encore continué à grossir ensuite. J’ai pris une bonne première vague, l’une des plus grosses de ma vie en tracté, que j’ai pu surfer. Seulement en arrivant en as de la vague, la lèvre a cassé sur moi. »

Tikanui Smith a eu du mal à remonter la surface avant que d’autres vagues ne viennent se casser sur lui. Dans la zone d’impact, envoyé sur les rochers, il a cru à un moment que c’était la fin pour lui.

« J’ai vraiment pensé que c’était fini, que j’allais y laisser ma peau. »

Le surfeur a finalement réussi à être tracté sur la plage. Après s’être reposé quelques instants, il a rejoint le spot pour prendre d’autres vagues… Tikanui Smith écrit sur sa page Facebook :

« C’est le spot le plus effrayant mais tellement heureux d’être en vie après avoir vu l’enfer ! » 
Rédaction web









Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Août 2018 - 11:22 Tikanui Smith éliminé par Felipe Toledo

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | CULTURE | HEIVA 2018 | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | Tahiti Pro Teahupoo | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018