SPORT

À Mahina, des stages de surf éco-responsables pour les enfants


Vendredi 28 Décembre 2018 à 16:29

LOISIRS - En cette période de vacances scolaires, certains parents ont décidé d’inscrire leurs enfants à une activité à la fois sportive et responsable. Comme à chaque vacances scolaires, la Ahoha Surf School propose des cours de surf "éco-responsables" pour apprendre aux enfants à surfer sur les vagues tout en protégeant le fenua.


(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
Il y en a qui passent leurs vacances devant les dessins animés, et d'autres qui se jettent à l'eau dès 8 heures du matin ! Grâce à Romain Bécouarn, leur moniteur de surf, des enfants apprennent chaque jour à dompter les vagues de Mahina. Les plus jeunes restent en bord de plage tandis que les plus aguerris travaillent leurs manœuvres dans l’eau plus profonde.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La tradition à la Aloha surf school veut que les surfeurs, après leur session, remercient la nature en nettoyant la plage de ses déchets. Un geste dont Romain tient à expliquer l’importance : "Tous les éléments de la nature se réunissent pour qu'on prenne un peu de plaisir. Vu qu'on aime le surf, vu qu'on trouve notre plage belle, on va ramasser les déchets sur le plage".

Et les enfants adhèrent sans rechigner : "Ici, je viens faire du surf et je viens aussi trier les déchets. Je trouve que c'est important. Ce n'est pas bien de laisser les déchets par terre" explique Jean Humblot, jeune surfeur.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
La petite équipe d’éco surfeurs remplit deux sacs-poubelle en moins de 5 minutes. Pourtant, ils en remplissent chaque jour depuis des années, signe que les comportements n’évoluent pas : "C'est désolant, mais il ne faut pas baisser les bras. On a un rôle en tant qu'adulte, c'est d'éduquer les enfants. C'est compliqué de faire changer les mauvaises habitudes d'un adulte, mais c'est facile d'éduquer un enfant pour qu'il prenne les bonnes habitudes. Et quand un enfant revient à la maison et rééduque ses parents, la puissance du message est telle que je pense qu'on doit poursuivre nos efforts"  déclare Romain.

Une chose est sûre en tous les cas, les apprentis surfeurs ne deviendront pas des adultes pollueurs, mais des surfeurs éco-responsables.
 
Rédaction web avec Tamara Sentis







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Mars 2019 - 12:09 Maiarii Fry veut décrocher sa carte pro

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018