TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


A Mahina, certains ne veulent « pas rater le second tour »


TERRITORIALES - Il y a deux semaines, cette commune, qui compte le plus grand nombre d’inscrits dans la deuxième section, affichait le plus bas taux de participation de toute la Polynésie. Ce dimanche, les abstentionnistes du 1er tour se sont davantage mobilisés.


(Crédit photo : TNTV)
(Crédit photo : TNTV)
8 heures tapantes ce dimanche 6 mai. Les portes de la salle omnisport de Mahina, qui abrite les 13  bureaux de vote de la commune, s’ouvrent. Les premiers électeurs s’y engouffrent, carte d’électeur en main.

Au premier tour, le taux de participation dans la commune était de 51% soit neuf points de moins que la moyenne en Polynésie. La section numéro 2 est celle qui a le moins voté.

Comme partout ailleurs, les services de la mairie se sont mobilisés pour inciter les citoyens à se rendre aux urnes. Damas Teuira explique :

« Nous avons fait un rappel de l’importance de venir voter. Nous avons procédé à une séance d’information déjà au niveau de tous les partis en lice, et de manière générale pour tous ceux qui viennent à Mahina. »

Le premier élu estime que le second tour mobilise toujours plus les électeurs. Ceux qui ne savent pas voter car il y a trop de listes, attendent que leur nombre soit réduit pour venir se prononcer d’après l’édile.

« Les gens essaient de voir quelles sont les tendances qui sortent du premier tour. Puis, à l’issue, ils viendront juger utile de venir ou pas en fonction des résultats. Je pense qu’aujourd’hui, on aura un taux de participation un peu plus important qu’au premier tour. »

Alison fait partie de ceux-là. Elle n’a voté qu’au second tour et explique :

« C’est difficile de faire son choix au premier tour. Au deuxième tour, tu peux faire entendre. »

Aurore, elle, a été trop occupée le 22 avril dernier pour accomplir son devoir de citoyen. Elle a tenu à réparer cela au second tour. La jeune femme précise :

« Cette élection est importante. C’est assez important car il y a les trois partis les plus importants présents. Là on s’est dit, il ne faut pas rater le deuxième tour. »

Le taux de participation de Mahina pour le deuxième tour sera-t-il meilleur qu'au premier tour? A la mi-journée, sur l’ensemble de la Polynésie, le taux de participation était en légère baisse par rapport au premier tour. 
 
Rédaction web avec Mata Ihorai et Laure Philiber 

Emile Vernaudon bien décidé à voter

Emile Vernaudon faisait partie des premières personnes à entrer dans les bureaux de vote de Mahina. Radié des listes électorales entre les deux tours des élections, après le rejet de son recours par la Cour de cassation dans le cadre de l’affaire du CET, l’ancien tāvana a tout de même décidé se rendre aux urnes. Il sort de sa poche sa carte d’électeur et explique :

« J’attends l’ordonnance. J’ai ma carte, j’ai voté au premier tour, J’ai tout ce qu’il faut. J’attends qu’on me signifie (NDLR : sa radiation). Je n’ai pas reçu d’ordonnance de la cour de cassation. »

L’actuel maire de Mahina, Damas Teuira, n’accord que peu de crédit à ces déclarations. Pour l’édile, il est certain qu’Emile Vernaudon ne pourra glisser de bulletin dans l’urne pour ce second tour. Damas Teuira souligne :

« J’ai reçu des instructions de la part du haut-commissaire. En tant que représentant de l’Etat, me demandant de le radier, suite à son rejet en pourvoi. Je n’ai fait qu’appliquer la loi. »

Si Emile Vernaudon campe sur ses positions, il indique tout de même ne pas vouloir passer en force. Il lance :

« Je ne vais pas aller forcer ! Je ne suis pas un voyou quand même. »
 




 




Dimanche 6 Mai 2018 à 14:30 | Lu 697 fois






Territoriales 2018