SOCIÉTÉ

8e Carrefour de l'emploi public : recrutement dans les métiers de la sécurité en 2019


Jeudi 25 Octobre 2018 à 15:42 | Lu 923 fois

UNIVERSITÉ - L'université de la Polynésie organisait ce jeudi 25 octobre la 8e édition du Carrefour de l'emploi public. Un événement dédié aux étudiants, aux jeunes diplômés, mais également aux demandeurs d'emploi. Objectif : mieux comprendre les risques liés aux métiers de la fonction publique.


Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Au programme de ce 8e Carrefour de l'emploi public organisé ce jeudi matin sur le campus de l'université de la Polynésie française (UPF), des rencontres avec les professionnels, des ateliers, mais aussi des démonstrations des forces de l'ordre. Les objectifs de cet événement sont multiples : mieux connaître les différentes fonctions publiques présentes sur le territoire et les métiers du secteur public ; connaître les perspectives d’emploi, les différents modes de recrutement des administrations et les qualifications requises ; s'entraîner à passer un oral de concours en condition réelle, face à un jury de professionnels ; rencontrer en un seul lieu tous les professionnels, potentiellement recruteurs, pour des emplois ainsi que pour des stages.

>>> Lire aussi : Restauration, secrétariat, communication... : l'armée de l'air recrute en Polynésie

Et le public avait répondu présent en masse. "En 2019, la fonction publique recrutera : des concours seront organisés pour les armées et la fonction communale (concours de catégorie B)" déclare Marina Demoy Schneider, vice-présidente en charge de la formation et de la vie universitaire de l'UPF.

Parmi les démonstrations, celle d'un maître-chien. Une spécialité enseignée en métropole, au centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie. "C'est un long parcours. Il faut être gendarme avant tout" explique Aimé Maraetaata, qui a été le premier maître-chien de Polynésie. "Le chien est le meilleur ami de l'homme. Je suis venu aujourd'hui pour montrer les différents métiers liés à la gendarmerie, et montrer ma passion ce métier" ajoute-t-il.

Ces démonstrations sont effectuées pour permettre aux visiteurs de connaître les risques du métier. "C'est une belle expérience. Cela m'a vraiment donné envie de faire ce métier plus tard" confie Reva, étudiant en première année d'éco-gestion.

Les pompiers étaient également présents. Une grue s'élevait dans le ciel pour montrer les techniques d’une lance à eau. À leur tour, les étudiants ont pu s’essayer à la manœuvre et déjà des vocations sont nées : "Il faut aimer ce métier, il faut être passionné. Il ne faut pas avoir le vertige et avoir une bonne condition physique" explique Carl Tauru, adjoint chef de centre de la caserne des pompiers à Papeete. Et certains se projettent déjà : "Je m'imagine déjà là, avec la lance, en attendant de pouvoir monter à l'étage pour sauver des gens. C'est très impressionnant. (...) J'ai toujours eu envie de faire un métier qui aide les gens. C'est bien de pouvoir faire comme si on était sur le terrain" dit Hanalei, étudiante à l'université.
 
Au total, 21 institutions publiques soit plus de 1000 professionnels ont répondu présent aujourd’hui. 111 postes sont à pourvoir dans la fonction publique en Polynésie.
 

Rédaction web avec Sophie Guebel et Esther Parau Cordette







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 16:16 Du troc pour un Noël autrement

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018