FAITS DIVERS

6 mois ferme pour l'escroc multirécidiviste


Jeudi 21 Juin 2018 à 19:20

JUSTICE - Une femme de 54 ans a été condamnée cet après-midi en comparution immédiate à 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt, pour escroquerie. Elle nie les faits mais son passif ne plaide pas en sa faveur.


C'est escortée de deux gendarmes et menottes aux poignées que la prévenue est conduite à la salle d'audience du tribunal. De corpulence plutôt forte, la peau blanche avec des tâches de rousseur et une voix douce, rien ne permet de penser que cette dame de 54 ans compte une vingtaine de condamnations à son casier judiciaire. Il lui est reproché d'avoir, durant le mois de janvier 2018, volé la carte bancaire de son voisin pour effectuer frauduleusement plusieurs retraits d'argent. Jusqu'à 190 000 Fcfp.

> "Je suis en train de me tenir tranquille"

C'est en consultant le solde de son compte en banque que la victime constate qu'il lui manque 190 000 Fcfp. La prévenue lui suggère alors de faire opposition prétextant que sa carte a dû être dérobée. Sauf que la victime dépose plainte et suppose auprès des gendarmes que l'auteure du méfait est la dame. Les vidéos des distributeurs automatiques confirment ces suspicions.
Elle est placée en garde à vue, mais nie les faits. Son casier judiciaire ne plaide pas en sa faveur, il comporte plusieurs condamnations pour escroquerie, par les tribunaux de Papeete, Nouméa, Paris, Vanne ou encore Draguignan... Elle déclarera aux gendarmes : "je suis en train de me tenir tranquille". 

> "il fume et il est en manque d'hormone"

Durant sa garde à vue et devant les juges, la quinquagénaire déclare que les retraits ont été effectués à la demande de la victime. Elle déclare également que son voisin dit n'importe quoi, car "il fume et il est en manque d'hormone". La victime présente à l'audience, est en fait un "Mahu" (efféminé, NDLR )  et l'argent devait servir en partie à payer certaines opérations chirurgicales. Il a simplement demandé à la cour le remboursement des 190 000 Fcfp qui lui ont été dérobés.

La cour a condamné la prévenue à 6 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Elle devra indemniser la victime. Elle fait déjà l'objet d'un suivi médical pour traiter son addiction à l'escroquerie, suite notamment à sa dernière condamnation en 2016. Elle avait été condamnée à 4 mois de prison ferme par le même juge qui l'a condamnée aujourd'hui.


Sam Teinaore

 






SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018