POLITIQUE

3,6 milliards pour développer le tourisme


Samedi 25 Novembre 2017 à 10:49 | Lu 449 fois

POLITIQUE - Ce vendredi dans les locaux principaux de la commission européenne à Bruxelles, le vice-président de la Polynésie française, Teva Rohfritsch a signé la convention pour le 11ème FED (Fond Européen de Développement). Les subventions européennes vont essentiellement servir à dynamiser l’économie touristique des îles de la Polynésie française.


Crédit: Tahiti Nui Télévision
Crédit: Tahiti Nui Télévision
3,6 milliards de francs pacifique soit près de 30 millions d’euros sur cinq ans, le contrat est désormais signé entre la commission européenne et la Polynésie… Pour le vice-président de la Polynésie Française, Teva Rohfritsch, c’est une très bonne nouvelle « 30 millions d’euros c’est 50% de plus que le 10ème FED. C’est une somme importante et puis surtout, c’est l’appui budgétaire… »
 
Pour ce 11ème FED, une nouvelle procédure sera appliquée, la subvention sera versée directement au pays qui devra mettre en place le plan d’action homologué par l’union européenne. « C’est vrai qu’avec le 11ème FED, on est passé des montants encore plus significatifs en relation avec les ambitions du territoire, en relation aussi avec ses capacités démontrées à mettre en œuvre ces coopérations » précise Denis SALORD, responsable des relations entre l’Union Européenne et les territoires d’Outre-mer.
 
La commission attribue ces aides sur des critères différents selon les pays : nombre d’habitants, projets touristiques ou encore le développement global du territoire… La convention s’étale sur 5 ans, elle est entièrement destinée au développement de l’activité touristique des îles polynésiennes. Selon Teva Rohfritsch « C’est un plan d’action de développement du tourisme en Polynésie qui a été validé par notre assemblée en 2015 et qui en cours de déploiement. Il concerne tous les aspects liées au tourisme… que ce soit sur l’hébergement, la sensibilisation de la population, la promotion de la destination… le produit touristique lui-même. C’est donc travailler multi-azimut pour pouvoir faire en sorte que l’on puisse développer plus le tourisme en Polynésie française. On n’a pas de pétrole donc c’est notre industrie première et c’est surtout de la recherche d’emploi pour les jeunes en particulier dans les îles. »   
 
Un premier versement conséquent devrait être effectué dès mars 2018. Le reste de la somme sera versé en fonction des nouveaux projets jusqu’en 2022. Lors de cette rencontre Vice-président a également pu confirmer la participation active du Pays dans l’élaboration du prochain FED régional qui va s’élever cette-fois, à 4,3 milliards de francs pacifique.

La Polynésie française est aussi invitée à participer les 23 et 24 février 2018 au 16ème Forum PTOM-UE, qui est l’un des trois organes de dialogue entre les pays et territoires d'Outre-mer et l’Union Européenne. 

 







SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB