SOCIÉTÉ

19 nouveaux bus affectés au transport scolaire de la Presqu’île


Mardi 26 Février 2019 à 09:55

TRANSPORTS - Les élèves de Taiarapu Est et Ouest ont fait leur rentrée, lundi matin, dans des bus flambant neuf. Équipés de ceintures de sécurité, de caméras de vidéo-surveillance et même de la climatisation, 19 autobus chinois ont été mis en service par la société RTCT et affectés au transport scolaire de la Presqu’île. Les autres sont attendus d’ici la fin de l’année.


(crédit photo : présidence de la Polynésie française)
(crédit photo : présidence de la Polynésie française)
Ils ont pris du service ce lundi matin. Les 19 premiers bus de la nouvelle délégation de service public ont officiellement été inaugurés. Ils sont dédiés au secteur le plus en friche des transports en commun, le transport scolaire de la Presqu’île qui concerne 4 000 élèves.
 
"Il y a deux ans déjà, les parents d’élèves de la Presqu’île ont réclamé de nouveaux bus, explique Willy Chung Sao, responsable de la société réseau de transport en commun de Tahiti (RTCT). Je les remercie d’avoir été patients. Et aujourd’hui, c’est fait, les nouveaux bus sont là. On s’attaque aux scolaires d’abord, ensuite au service régulier sur la zone urbaine."
 
Le mois prochain, 31 autres engins du même type seront mis en circulation. Et d’ici 2020, plus aucun vieux bus ne circulera à Tahiti, ni pour le transport scolaire, ni pour le transport régulier.
 
Ces engins coûtent entre 15 et 17 millions, mais le ticket restera à 250 Fcfp. La société RTCT bénéficie en effet, pour ces investissements, d’une défiscalisation locale et nationale, ainsi que d’une subvention du Pays qui s’élève cette année à 800 millions de Fcfp.
 
L’Équipement investit aussi dans la création d’arrêts de bus pour améliorer la ponctualité. 140 ont déjà été installés, mais ils ne sont pas encore utilisés. Le transporteur estime qu’il en faudrait 800.
 
Au total, RTCT fera l’acquisition de 240 bus. C’est deux fois plus qu’à l’heure actuelle. La société envisage donc de recruter de nouveaux chauffeurs.
 
Reste que la seule auto-école qui délivre des permis de transports en commun menace de fermer ses formations au permis D, faute d’aide de la part de l’Équipement.
 
 
Rédaction web avec Tamara Sentis et Tauhiti Tauniua-Mu San







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Européennes 2019