SOCIÉTÉ

120 heures de TIG pour outrages et menaces envers des policiers


Lundi 28 Novembre 2016 à 15:55 | Lu 2507 fois

JUSTICE - "Faites attention à vous, à vos familles et à vos enfants ", avait menacé l'homme, ivre, interpellé par trois agents de la DSP


Un homme de 22 ans a été condamné, ce lundi après-midi, à 120 heures de travail d’intérêt général (TIG) pour s’être rebellé et avoir menacé trois policiers venus l’interpeller. Dimanche, au petit matin, les fonctionnaires de la DSP avaient été appelés pour intervenir sur une bagarre opposant deux individus à hauteur de la rue des Ecoles (Papeete). En arrivant sur place, l’un des deux belligérants s’est enfui. L’autre, ivre,  a refusé d’obtempérer tout en insultant les policiers. Dans le véhicule qui l’amenait au commissariat, il leur a proféré des menaces : "Faites attention à vous, à vos familles et à vos enfants"! Puis il a tenté de décocher un coup de poing à l’un des agents qui est parvenu à l’éviter.

Devant les magistrats du tribunal, cet après-midi, l’homme, dont le casier judiciaire était vierge jusqu’à aujourd’hui,  a expliqué qu’il ne se souvenait plus des événements. "Si j’avais été à jeun, ça ne se serait pas passé", a-t-il dit avant de "s’excuser ".

Dans ses réquisitions, le procureur avait réclamé une peine de deux mois de prison ferme avec mandat de dépôt à Nuutania estimant qu’il ne fallait pas « banaliser ce genre de fait ». Le prévenu a finalement échappé à la détention.  Outre les 120 heures de TIG, le tribunal lui a intimé l’ordre de suivre des soins en raison de sa dépendance à l’alcool et au paka.
 
                                                                                                              J-B. Calvas 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017