CULTURE

​Vidéo - Patutiki remporte le prix du public du 16ème FIFO


Vendredi 8 Février 2019 à 23:36

AUDIOVISUEL - Anote’s Ark a remporté vendredi soir le grand prix du FIFO 2019. Le public, lui, a choisi le documentaire sur le tatouage aux Marquises.


Photo extraite du film Patutiki
Photo extraite du film Patutiki

Le film Anote's Ark de Matthieu Rytz raconte le destin tragique des Kiribati, des îles condamnées à être submergées par l’océan à cause du réchauffement climatique, et dont la population se prépare à émigrer.

« Ce qui nous a beaucoup frappés, c’est qu’un petit archipel dans un endroit complètement isolé se retrouve victime du réchauffement climatique, et comme le dit le Président des Kiribati, on s’est plus préoccupé de sauver les ours polaires que les habitants de l’archipel des Kiribati » a déclaré le président du jury, l’historien et romancier Carl Aderhold.

Le prix du public a été attribué à Patutiki, l’art du tatouage des îles Marquises, un premier film puissant sur cette tradition interdite pendant plusieurs décennies, aujourd’hui en pleine renaissance.

« On voulait montrer la profondeur spirituelle qui se cache derrière ces symboles, qui ont un succès international : on les voit à la télé, sur des acteurs, sur des footballeurs, qui n’en connaissent pas forcément l’origine et le sens, et c’était très important pour nous de montrer que ces symboles viennent des Marquises » a expliqué Heretu Tetahiotupa, coréalisateur de ce film avec Christophe Cordier.
 

Heretu Tetahiotupa et Christophe Cordier, coréalisateurs de Patutiki :


Le seizième FIFO a accueilli 30 000 spectateurs pendant une semaine, selon ses organisateurs. En plus des projections, ce festival propose des initiations aux métiers de l’audiovisuel, ainsi que des rencontres entre les réalisateurs, producteurs et diffuseurs du Pacifique. Les cultures polynésienne, mélanésienne, micronésienne ou aborigène se redécouvrent mutuellement à travers ces documentaires.

« L’identité en France, c’est une notion qui repose sur la peur et sur le rejet des autres, et ce qui m’a frappé ici, c’est que les revendications d’identité n’étaient pas excluantes de l’autre mais au contraire une manière de se rencontrer » a conclu Carl Aderhold.
 

Carl Aderhold, président du jury :


Mike Leyral

Image extraite du film Anote's Ark
Image extraite du film Anote's Ark
Le palmarès du FIFO 2019
 
 Le GRAND PRIX DU JURY FIFO – FRANCE TELEVISIONS : ANOTE’S ARKréalisé par Matthieu Ritz et produit par EyeSteelFilm.
 
PRIX SPECIAL DU JURY : GURRUMUL, réalisé par Paul Damien Williams et produit par Resolution media – 6 Seasons.
 
PRIX SPECIAL DU JURY : AU NOM DU PERE, DU FILS ET DES ESPRITS, réalisé par Emmanuel Desbouiges et Dorothée Tromparent et produit par Foulala productions, Grand Angle productions et France Télévisions.
 
PRIX SPECIAL DU JURY : ISLAND OF THE HUNGRY GHOSTS, réalisé par Gabrielle Brady et produit par Chromosom Film, Third films, Various Films, EchoTangoKartemquin Films.
 
Le public a décerné son prix à son film favori parmi l’ensemble de la sélection :
Le PRIX DU PUBLIC : PATUTIKI, L’ART DU TATOUAGE DES ILES MARQUISES réalisé par Heretu Tetahiotupa et Christophe Cordier et produit par les studios Hashtag, Eka Eka productions, Association Patutiki, Sydélia Guirao.
 
Il a également pu décerner comme l’an passé
Le PRIX DU MEILLEUR COURT METRAGE DOCUMENTAIRE : APRILA, réalisé par Radheya Rohan et produit par Apro productions.
 
Le PRIX DU MEILLEUR COURT METRAGE DE FICTION  est attribué à UNDISCOVERED COUNTRY, réalisé par Tyson Mowarin et produit par Weerianna Street media.
 
Le PRIX DU MARATHON D’ECRITURE a pour sa part été attribué à Itia PRILLARD pour son scénario VAIORA.








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | Miss France 2019 | Hura tapairu 2018 | FAITS DIVERS | CULTURE | BUZZ | MONDE | SPORT | POLITIQUE | HEIVA 2018 | Hawaiki Nui | Beach soccer | Tahiti Pro Teahupoo | Digital Festival Tahiti | Mister Tahiti | Festival des îles | RECORD DU MONDE UKULELE | FenuaHeroes | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | VA'A PORTRAITS | TAHITI VA'A 2018 | Européennes 2019