SOCIÉTÉ

​La présidente de la grande loge féminine de France en visite à Tahiti


Lundi 19 Octobre 2015 à 15:21 | Lu 835 fois

FRANC-MAÇONNERIE - La grande loge féminine de France (GLFF), la 1ère obédience maçonnique féminine dans le monde, compte 14 000 adeptes. Elles sont une vingtaine sur le fenua. Marie-Thérèse Besson présidente de la GLFF, en visite à Tahiti, tiendra une conférence ce mercredi.


Marie-Thérèse Besson (Crédit : Tahiti Nui Télévision)
Marie-Thérèse Besson (Crédit : Tahiti Nui Télévision)
La Polynésie n’avait pas reçu la visite des plus hautes instances de la confrérie depuis le milieu des années 90. Elue depuis quelques mois, la nouvelle présidente de la GLFF profite de l’ouverture d’une seconde loge en Nouvelle Calédonie pour donner une conférence à Tahiti.

Ce mercredi, au lycée hôtelier, Marie-Thérèse Besson expliquera ce que la méthode maçonnique peut apporter aux femmes d’aujourd’hui. "La méthode maçonnique va d’abord permettre aux femmes d’aujourd’hui de se connaître mieux. De trouver, en admettant qu’elles le cherchent, du sens à leur vie, pour ensuite pouvoir s’impliquer dans la société. L’objectif, c’est de se connaître d’une manière intime : c’est pour cela que c’est une démarche qui est relativement discrète. C’est parce-que c’est quelque chose de l’ordre du vécu. La franc maçonnerie est une expérience. "

Discrète, cette institution souvent mal connue du grand public, fait l’objet de préjugés. "Il reste des préjugés. Malheureusement, les réseaux francs maçons sont utilisés par quelques personnes qui les détournent de ce qu’ils devraient être, et ça donne une image qui n’est pas excellente alors que ça ne devrait pas être notre propos ", ajoute Marie Thérèse Besson.

Eloignement, mobilité, culte du secret sont autant d’éléments qui freinent le développement de la franc maçonnerie ici. Pourtant, la présidente de la GLFF insiste : il ne s’agit pas d’une pratique élitiste"nous avons chez nous des femmes de toutes conditions, de toutes cultures, de toutes religions (…) dans nos loges, nous ne parlons jamais ni de politique, ni de religion. Nous sommes un espace neutre, laique, qui permet d’avoir d’autres engagements. "
 
L’unique conférence de la GLFF aura lieu mercredi 21 à 18h au lycée hôtellier de Punaauia. L’entrée est libre et gratuite. 
 
Reportage de Laure Philiber

Marie-Thérèse Besson, la présidente de la grande loge féminine de France







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017